Les fêtes (de fin d'année) du MuCEM

C’est Noël au MuCEM !

• 19 décembre 2014⇒6 février 2015 •
Les fêtes (de fin d'année) du MuCEM - Zibeline

Point de répit pour le MuCEM en cette fin d’année. Les expositions temporaires, et d’envergure, se poursuivent jusque début 2015 : Un moment si doux de Raymond Depardon se déploie jusqu’au 2 mars, en deux volets et 137 photographies (voir ici et écouter ) ; History Zero de Stefanos Tsivopoulos questionne la crise grecque jusqu’au 21 avril (voir ici et écouter ) ; l’installation consacrée aux questions alimentaires Food, produire, manger, consommer, continue de nourrir les esprits jusqu’au 23 fév (voir ici et écouter ), avec des visites «à la carte» pour les 6-12 ans. Les vacances de Noël seront l’occasion pour la jeunesse de découvrir une semaine de surprises poétiques et gourmandes liées à l’exposition (du 26 déc au 2 janv) : Food & Family permettra de se retrouver au pied du MuCEM comme au pied du sapin, avec la projection des films Peau d’âne de Jacques Demy et Pierre et le loup de Suzie Templeton, et des spectacles tels Sugar Show inspiré de Hansel et Gretel ou Légum’sec visible dès 3 mois, ainsi que des ateliers de cuisine peu ordinaires dans le Petit laboratoire culinaire. Le jeune public pourra aussi découvrir l’art de la marionnette avec Le secret de Polichinelle (22 déc).

Dans le cadre du cycle Entre… croisements, la scène musicale méditerranéenne et européenne continue d’être mise à l’honneur avec le projet Nishtiman qui réunit des artistes iraniens, irakiens, turcs et européens autour des musiques du Kurdistan (19 déc).

Côté cinéma, alors que du 9 au 11 janv, le 33e Festival International du Film Ethnographique Jean Rouch sera accueilli en entrée libre et en présence des réalisateurs, le cycle associé à l’exposition Food, Dévorez des yeux !, se poursuit jusqu’au 1er mars. L’occasion de (re)voir L’aile ou la cuisse, La saveur de la pastèque, La cuisine au beurre, The Lunchbox, ou à l’Alhambra La Grande Bouffe. Puis d’assister à une carte blanche donnée au critique Patrick Leboutte (16 au 18 janv) avec des films sur la condition humaine et l’existence animale (Terre sans pain de Buñuel, Le film s’appelle voilà de J.-L. Le Tacon, La Gaveuse d’oies d’Alain Cavalier…).

Enfin, pour débuter 2015 (21 janv au 6 fév), une série de rencontres rassemblera de grands utopistes contemporains (Edgar Morin sous réserve, Patrick Bouchain, Pierre Rabhi…) autour du temps fort : Le bonheur, quel bonheur ?

DELPHINE MICHELANGELI
Décembre 2014

Photo : Sugar-Show-©-7ème-Acte

Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org