Pour sa 3e édition, le festival Trajectoires prend de l’ampleur

Carros, centre de gravité de TrajectoiresVu par Zibeline

• 8 janvier 2021⇒12 février 2021 •
Pour sa 3e édition, le festival Trajectoires prend de l’ampleur  - Zibeline

Impulsée par le Forum Jacques Prévert, cette 3e édition prend de l’ampleur pour devenir un festival pluridisciplinaire autour des récits de vie dans 6 communes des Alpes-Maritimes.

« Inviter des artistes qui interrogent notre rapport au monde par le prisme des récits de vie », tel est l’objectif du festival Trajectoires initié par le Forum Jacques Prévert à Carros et déployé telle une étoile de mer à la Scène 55 à Mougins, au Théâtre de Grasse, à L’Entre-pont et au Théâtre national de Nice, à la médiathèque de Mouans-Sartoux, au Théâtre de la Licorne à Cannes. Un éclatement territorial doublé d’une programmation riche de 12 spectacles et 20 représentations qui fait passer le festival en mode XXL ! 

Durant six semaines, le public nomade pourra découvrir une programmation volontairement pluridisciplinaire et éclectique, participer à des rencontres de bord de scène et des apéro-conférences, ou encore écouter l’auteur marseillais René Frégni à l’occasion d’un entretien-lecture (Un pas de côté). Trois créations sont à l’affiche de cette troisième édition : Urgence de la Cie HKC, fruit d’une collaboration à trois voix (l’auteure Anne Rehbinder, le metteur en scène Antoine Colnot, le chorégraphe Amala Dianor) pour dire « l’urgence à désobéir et à sortir de la norme pour devenir soi-même » ; l’épopée théâtrale Je me souviens de la Cie Le Théâtre des évadés inspirée du film de Fellini Amarcord, avec des « personnages dans leur pleine méchanceté et dans leur infinie générosité » ; l’autoportrait romancé Ton père, adapté du roman éponyme de Christophe Honoré et mis en scène par Thomas Quillardet de la Cie 8 avril. Et quatre spectacles de sorties de résidence à L’Entre-pont : le solo chorégraphique La Fille d’attente de Lisie Philip (voir page 39) de la Cie Antipodes, Tu seras un homme mon fils (titre provisoire) conçu par l’auteur-interprète bruxellois Emmanuel De Candido de la Cie Maps, le journal intime de Frida K, ma réalité de et avec Bénédicte Althaus du collectif La Machine, et enfin le 3e épisode de la série Huit rois (nos présidents) écrit et mis et mis en scène par Léo Cohen-Paperman de la Cie des Animaux en paradis : La vie et la mort de François Mitterrand, roi des français.

D’autres récits de vie sont la matière vive de Trajectoires qui fait de l’ouverture au monde son credo. Avec Et le cœur fume encore de la Cie Nova, c’est la mémoire des acteurs du conflit franco-algérien qui resurgit sur scène à travers des extraits de textes de Kateb Yacine, Assia Djebar et Jérôme Lindon. Avec Clotilde Coureau et Lionel Suarez, c’est Piaf, l’être intime qui ressuscite dans le halo des projecteurs. Ce sont les mélodies du Rebetiko, cette musique folklorique emblématique du peuple grec, qui résonne grâce aux  marionnettes de la Cie Anima théâtre… Le jeune public est également convié à la fête avec, notamment, l’une des pièces phare écrite et mise en scène par David Lescot, J’ai trop d’amis, aussi drôle et piquante que son précédent opus J’ai trop peur ! L’art et la philo faisant bon ménage, les enfants pourront poursuivre leur réflexion à l’occasion du goûter philo « Dis, je dois être comme les autres pour avoir plein d’amis ? ». That is que question. 

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Décembre 2020

Festival Trajectoires
8 janvier au 12 février
Carros, Mougins, Nice, Grasse, Cannes, Mouans-Sartoux
04 93 08 76 07 forumcarros.com

Photo : Urgence, Cie HKC © Romain Tissot – Maison de la Danse – Lyon