Festival Phare au Théâtre Antique d'Arles

Cap sur les courts

• 1 août 2019⇒3 août 2019 •
Festival Phare au Théâtre Antique d'Arles - Zibeline

Danse et festin aux arènes d’Arles avec la 4è édition du Festival de Courts métrages Phare…

Du 1er au 3 août, au Théâtre Antique d’Arles, le Festival Phare fera découvrir des courts métrages inédits de jeunes réalisateurs venus du monde entier !

Fictions, animations et documentaires concourront dans les compétitions nationales et internationales. Cette 4e édition se veut festive, dansante et drôle. Et le ton en sera donné dès la soirée d’ouverture par un Ciné-humour noir, caustique, corrosif, parfois sanglant, toujours comique, interdit au moins de 12 ans, suivi à 23h30 d’un Pop Mashup Dancefloor présenté par le Mashup festival -le mashup étant une pratique artistique entre cinéma et art numérique qui crée de nouveaux films à partir de sons et images glanés sur le Net.

Le vendredi après-midi, on chaloupera dans un Ciné-danse, au travers de films sur ce thème. Comme tous les soirs, la séance sera accompagnée par un Ciné-causeries, au 7e bar : le philosophe Robert Pujade commentera une quarantaine de scènes de repas jalonnant l’histoire du cinéma avant un Ciné-festin de courts métrages en compétition à dévorer ! En complément (alimentaire) dans le cadre de Marseille Provence Gastronomie 2019, l’école MoPa proposera quelques formats très courts

De 16h à 18h, samedi, hommage à une Grande du cinéma et une boulimique de la vie : Agnès Varda. On pourra (re)voir ses courts métrages autour de la danse et de la musique, dont Salut les cubains de 1963. La soirée de clôture débutera dans les arènes dès 19h. Au menu : table ronde en présence des membres du jury de cinéastes, projections des films du MoPA et des films couronnés par les trois « Phares » : celui des cinéastes, des étudiants et du public. À 22h30, Prieur de la Marne proposera un ciné concert à partir du projet avorté d’Henri-Georges Clouzot,  L’Enfer : 13 heures de pellicule dont il a extrait 40 minutes, imaginant un autre scénario et composant une digression sonore sur ces images mythiques où s’éclaire la bouleversante beauté de Romy Schneider.

Porter la lumière sur le format court dans sa diversité et sa vitalité, c’est l’ambition de ce Festival à ne pas manquer assurément ! 

ÉLISE PADOVANI
Juillet 2019

Festival Phare
1er au 3 août
Théâtre Antique, Arles
festival-phare.fr

Photo : L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot © MK2 distribution