Jazz à Saint-Rémy cultive son éclectisme dans une 12e édition alléchante

Ça swingue à Saint-Rémy

• 19 septembre 2019⇒21 septembre 2019 •
Jazz à Saint-Rémy cultive son éclectisme dans une 12e édition alléchante - Zibeline

À Saint-Rémy-de-Provence le jazz se décline Sous les étoiles l’été et à l’Alpilium quand les soirées se font plus fraîches, en septembre.

Cette 12e édition de Jazz à Saint-Rémy est, comme les précédentes, ambitieuse et éclectique, œuvrant à « restituer, revisiter en ce début du XXIe siècle des courants, des figures ou des époques du jazz qui ont marqué le XXe siècle, non pour en donner de pâles copies mais au contraire pour en traduire l’esprit, la couleur, le swing […] ».

C’est à un voyage autour de la Méditerranée que nous convie le guitariste manouche virtuose Steeve Laffont, en compagnie des membres de son trio, Rudy Rabuffetti (guitare) et Guillaume Bouthié (contrebasse), et du prodigieux violoniste Costel Nitescu. Le périple de son histoire familiale qu’il met en notes et en sons, du Piémont au pays Catalan, de l’Algérie à la Corse, célébrant cette dernière par ce Night in Corsica qui fait dialoguer les styles avec lyrisme.

La jeune pianiste et chanteuse new-yorkaise Champian Fulton est l’une des plus belles voix de sa génération, plusieurs fois récompensée (voix féminine de l’année en 2017 lors de la Hot House Jazz Magazine Award Ceremony, étoile montante du jazz vocal pour le Downbeat Magazine en 2013 et 2014…). Une reconnaissance qu’elle doit à sa voix claire et sensuelle au swing naturel, qui n’est pas sans rappeler celle de Dinah Washington et Sarah Vaughan, deux de ses influences majeures, et son jeu de piano énergique et techniquement maîtrisé. Elle précède sur scène, avec Giorgos Antoniou à la contrebasse et Steve Brown à la batterie, la grande Rhoda Scott et son Lady Quartet, formation entièrement féminine dont les musiciennes sont parmi les meilleures de la scène jazz française : Sophie Alour et Lisa Cat-Berro au saxophone, et Julie Saury à la batterie. Cette ambassadrice de l’orgue Hammond depuis plus de 40 ans, dont elle joue pieds nus comme depuis ses débuts, vit et transmet le swing et le groove comme elle respire, dans une évidence joyeuse, généreuse et contagieuse. Ensemble elles joueront leurs compositions originales et des reprises, issues du répertoire, entres autres, de Wayne Shorter, Charles Trenet, Ray Charles…

Suite et fin du festival avec l’accordéoniste Richard Galliano et ses acolytes Jean-Marie Ecay (guitare), Bruno Rousselet (contrebasse) et Jean-Christophe Galliano (batterie), qui forment le New Musette Quartet, du nom du style qu’il a créé il y a plus de 30 ans. Un style qui lie l’accordéon aux tonalités jazz et swing, loin des accents des bals popus. Fados, Forros, tangos, classiques… traversent le répertoire de ce maître de l’accordéon.

Outre ces trois soirées, le festival propose aussi des Apéros swing en ville (de 11h à 12h30) et à l’Alpilium (de 19h à 20h), une exposition de photos de Patrick Martineau, rédacteur et photographe à Jazz Hot (Musical, à l’Hôtel Gounod du 14 au 22 septembre), et des animations lors des Journées Européennes du Patrimoine (21 & 22 septembre).

DOMINIQUE MARÇON
Septembre 2019

Jazz à Saint-Rémy
19 au 21 septembre
L’Alpilium, Saint-Rémy-de-Provence
06 83 47 50 65

Photo : Steeve Laffont trio et Costel Nitescu c Hugues Argence


Alpilium
15 Avenue du Marechal de Lattre de Tassigny
13210 Saint-Remy-de-Provence
04 90 92 70 37
06 29 19 69 78
www.mairie-saintremydeprovence.fr