Le Festival Aix en Juin, événement artistique majeur, en prélude au prestigieux Festival d'Aix qui fête ses 70 ans

Brillant miroir du Festival d’Aix

• 9 juin 2018⇒3 juillet 2018 •
Le Festival Aix en Juin, événement artistique majeur, en prélude au prestigieux Festival d'Aix qui fête ses 70 ans - Zibeline

On entendra trois concerts à l’Abbaye de Silvacane : Messe du Pape Marcel de Palestrina, par l’Ensemble Les Voix animées de Luc Coadou (15 juin) ; Françoise Atlan et le Chœur amateur Ibn Zaydoun et de sensuels Chants d’Amour (16 juin) ; Viva Amore par les chanteurs de la Résidence Mozart de l’Académie du Festival d’Aix : Mozart toujours (16 juin). Trois concerts des Lauréats HSBC de l’Académie se poseront à l’Hôtel Maynier d’Oppède : le Trio Sōra, avec une œuvre du compositeur portugais contemporain Vasco Mendonça (22 juin) ; le duo piano/chant (Florian Caroubi/Andreea Soare) dans les captivantes mélodies du roumain George Enescu (26 juin) ; le récital d’Alphonse Cemin, au piano, dont les très contemporaines Shadowlines du britannique Georges Benjamin (27 juin). Le Palomar Trio enflammera aussi l’Hôtel Maynier d’Oppède, grâce aux mélanges de sons improbables de la mandoline électrique de Patrick Vaillant, du tuba de Daniel Malavergne et de la batterie de Frédéric Cavallin (28 juin). Un concert et Prix Gabriel Dussurget rendra hommage au premier Directeur du Festival d’Aix (1948), incroyable découvreur de jeunes artistes lyriques : Krzysztof Bączyk donnera un récital le 30 juin au Conservatoire Darius Milhaud, avant de recevoir ce prix. Des spectacles illumineront aussi cette édition : La Nuit d’Antigone, écritures contemporaines de femmes en Méditerranée, poèmes syriens, turcs, égyptiens… mis en musique, soutenus par le chant vibrant et le ùd de Moneim Adwan (9 juin au Conservatoire Darius Milhaud) ; Du Chœur à l’ouvrage, opéra contemporain pour enfants de Benjamin Dupé, avec la Maîtrise des Bouches-du-Rhône (13 et 14 juin au GTP) ; Cacher la profondeur, autour des opéras de Richard Srauss et de sa correspondance avec le librettiste Hugo Von Hofmannsthal, par les artistes de l’Académie du Festival (20 juin à l’Hôtel Maynier d’Oppède). Le Concert final des musiciens de la Résidence Mozart de l’Académie donnera à entendre les Airs et ensembles de Mozart (23 juin à l’Hôtel Maynier d’Oppède). Les répétitions d’opéras donnés lors du Festival d’Aix, ouvertes au public, seront l’occasion d’une immersion avec des artistes invités sur le plateau de l’Archevêché, du GTP, du Jeu de Paume pour retrouver les chefs-d’œuvre Didon et Enée, L’Ange de Feu, Ariane à Naxos, La Flûte Enchantée, et découvrir l’opéra contemporain Seven Stones du tchèque Ondřej Adámek. À noter aussi, le parcours urbain présentant Orfeo & Majnun, prologue à l’opéra conçu par Airan Berg qui se déroulera le 8 juillet : performances, fanfares et chants réuniront tous les interprètes de ce projet participatif (24 juin sur le Cours Mirabeau).

À côté du septuagénaire voisin, aux prix souvent inabordables pour un public modeste ou les étudiants, Aix en Juin propose des prix attractifs, la découverte de jeunes talents, l’ouverture vers la création et l’innovation : pass à 20€ donnant droit à toute la programmation, billets à 5€, gratuité pour les moins de 30 ans ! Rare dans la région en cette période… festivalière !

YVES BERGÉ
Mai 2018

Aix en Juin
9 juin au 3 juillet
Divers lieux, Aix-en-Provence
08 20 922 923
festival-aix.com

Photographie : Cacher la profondeur – Théâtre impérial de Compiègne © Patrick Delicque