Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Les Joutes Musicales de Printemps, le festival organisé par Le Chantier à Correns du 2 au 4 juin

Avoir vingt ans !

• 2 juin 2017⇒4 juin 2017 •
Les Joutes Musicales de Printemps, le festival organisé par Le Chantier à Correns du 2 au 4 juin - Zibeline

Non, le folklore n’est pas obligatoirement le lieu du repli identitaire, de l’étroitesse, du ressassement d’un « antan » idéalisé ! À Correns, la démonstration en est faite à longueur d’année par Le Chantier, Centre de Création des nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde, structure dédiée principalement à la création par le biais de résidences. Dix créations par an, accompagnées par un soutien logistique, professionnel, et des actions auprès des établissements scolaires, des écoles de musique, avec plus de cent enfants impliqués dans l’une des créations…

Vitrine de ce travail exceptionnel, les Joutes Musicales de Printemps offrent une « échappée belle et musicale » à un public urbain et rural, abolissant les frontières entre les espaces, les cultures, mêlant, mixant, rêvant… au cœur d’écrins choisis (pas de sons qui se chevauchent d’un concert à l’autre), sept scènes, réparties dans tout le village, théâtre de verdure capable d’accueillir 1000 personnes, la Fraternelle, la bien nommée, destinée aux concerts d’après-midi et aux bals en fin de soirée, l’espace intimiste de l’église pour les concerts acoustiques et des « objets sonores insolites », Fort Gibron, lieu des résidences de création, et des tables rondes, Salle des Pénitents, propice aux contes, La Roquette au bord de l’Argens et ses scènes ouvertes, enfin l’Agora, délicieux petit amphithéâtre de pierre, sans compter les balades musicales et l’animation festive des rues.

Autre rareté, ce véritable « Woodstock de la Provence Verte », festival familial ouvert à tous les âges, implique Correns dans sa quasi-totalité, même les agents de sécurité sont partie prenante de la fête. La politique tarifaire en est très incitative (40€ pour la totalité des concerts du week-end), et de nombreuses manifestations restent libres d’accès. Impossible d’ailleurs de tout voir, tout entendre ! Presque 40 spectacles sur deux jours et demi !

Aussi, des parcours thématiques sont proposés : Instruments traditionnels et création, avec le détournement d’instruments ancrés dans la tradition, comme la vielle à roue, la cornemuse, le galoubet, par AFond, Désirs Chroniques, Etsaut, Escales, Zef, et  ; Langue occitane et culture provençale aux côtés de Tralhaires, Tant que li siam, Hum, Asondar, La Mal Coiffée, Balat, Dart Lab, Tambourinaïres en Cie ; Dialogue des cultures, avec Pedro Aledo, Adana, L.Rom, Diwan trio, Tambor y Canto, Kala Jula, Ki, Duo Heim Birioukov, Aksak ; Exploration des nouvelles technologies en suivant, entre autres (déjà cités) l’Ensemble Mandel ; Conte-Jeune public & tout public grâce aux enchantements de la Cie Audigane, de P’tit Gus et de Léon Larchet ; Intimistes et virtuoses (ils le sont tous) par la poésie de Kamilya Jubran, Désirs Chroniques Quartet ou Le Bénéfice du Doute ; on se laissera entraîner par Le Bus Rouge et ses « odes rurales », les bals, les scènes ouvertes, les déambulations par la Fanfare Strada (Québec). Le monde se donne rendez-vous là, avec « des audaces qui vont dans tous les sens ». Celui du partage et de la liberté créatrice sous l’impulsion de Miquèu Montanaro dans sa dernière programmation.

MARYVONNE.COLOMBANI
Mai 2017

2 au 4 juin
Le Chantier, Correns

Photo : Le Bus Rouge © Pierre Brunel


Le Chantier
Centre de Création de Nouvelles Musiques Traditionnelles
Fort Gibron BP24
83570 Correns
04 94 59 56 49
http://www.le-chantier.com/