Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Jazz sur la ville

Avis de tempête jazzy sur la région

 Jazz sur la ville - Zibeline

Pendant près d’un mois, Jazz sur la ville propose concerts, expositions, conférences et master class

Ne l’appelez pas festival. Les organisateurs préférant le terme de manifestation. Jazz sur la ville est un modèle de projet collectif conçu, porté et développé dans une démarche coopérative entre acteurs culturels, qu’ils soient salles de spectacles ou associations. Initié en 2005 par une poignée d’acteurs culturels marseillais, l’événement est aujourd’hui porté par plus de 35 structures et rayonne dans cinq départements de la région. Au total, 75 propositions réunissant 250 artistes vont jalonner cette douzième édition, d’Arles à Nice, en passant par Avignon, Miramas, Aix-en-Provence, Aubagne, Hyères ou encore Lurs. Sans oublier Marseille, le point d’ancrage, avec l’implication des lieux incontournables -la Cité de la musique, le Cri du port, la Méson, le Cabaret aléatoire, la Maison du chant- aux plus alternatifs comme la Casa Consolat, le Non-lieu, l’Embobineuse. Mêmes les bibliothèques sont de la partie, celles de l’Alcazar, du Merlan et de Bonneveine. Un rendez-vous unique en son genre dans le pays. La programmation est guidée par le même esprit d’ouverture et de diversité avec pour mot d’ordre l’exploration du jazz sous toutes ses formes et par tous les chemins empruntés depuis plus d’un siècle. Autre principe qui tient à cœur, la mise en résonnance des musiciens à dimension internationale et aux parcours qui en font des références avec leurs congénères émergents et prometteurs, issus notamment de la scène régionale. De valeurs sûres en découvertes, de l’académisme aux voies plus expérimentales, Jazz sur la ville déroule le parchemin d’un genre qui n’en finit pas de se révolutionner.

Focus sur la programmation de la semaine

Attention légende. Robben Ford a été reconnu comme l’un des cent meilleurs guitaristes du XXe siècle par le magazine américain Musician. Partant des racines du blues dans les années 60, il évolue vers le jazz, la fusion et même la pop. En marge de son impressionnant parcours en solo il a accompagné des artistes tels que Joni Mitchell, Miles Davis, George Harrison ou Bob Dylan (le 5 au Cargo de nuit, à Arles).
Christine Lutz casse tous les préjugés sur la harpe. En quartet avec Loïs Coeurdeuil à la guitare, Olivier Lalauze à la contrebasse et Thierry Lutz à la batterie, elle fait redécouvrir la vivacité de son instrument par des thèmes swing, latins, manouche, des compositions personnelles et improvisations (le 6 à l’IMFP, à Salon-de-Provence). Serket and the Cicadas est le nouveau projet de la pianiste et compositrice Cathy Escoffier dans lequel elle convie Fred Pichot (saxophone, flûtes). À la manière de personnages d’une bande dessinée, les musiciens s’aventurent dans une incursion dans l’électronique, transgressant les sentiers battus du jazz (le 7 au Cri du port, à Marseille).
Maxime Atger Quintet invite Raphaël Imbert pour un voyage autour du saxophone, à la découverte d’une musique colorée et festive (le 7 à la Cité de la musique, à Marseille). En quinze ans de carrière, Les Doigts de l’Homme sont passés des trottoirs de Bretagne aux scènes des plus grands festivals français et européens. Avec ce Club Tour, ils reviennent à un rapport de proximité pour donner une nouvelle vie à d’anciens morceaux (le 8 au Cri du port, à Marseille). Compositeur et improvisateur inspiré par la musique classique française du XXe siècle mais aussi par la folk et la pop, le pianiste Ben Rando s’exprime en trio avec un premier album jazz, True Story, résolument actuel et intime (le 9 au Petit Duc, à Aix-en-Provence). Le saxophoniste Michael Cheret, ici en quintet, propose un programme entre compositions bluesy et standards du répertoire Blue Note de Dexter Gordon. Des allers-retours entre New-York et la Nouvelle-Orléans, pour une esthétique fondée sur le swing (le 9 au Fort-Napoléon, à La Seyne-sur-Mer).

LUDOVIC TOMAS
Octobre 2018

Jazz sur la Ville
5 novembre au 2 décembre
Divers lieux, Région Sud-Paca
jazzsurlaville.fr

Photo : Les Doigts de l’homme ©Eric Soudan