Le Primed s'installe à Marseille, du 6 au 11 décembre

Autour de la Méditerranée

• 6 décembre 2021⇒11 décembre 2021, 6 décembre 2021⇒11 décembre 2021 •
Le Primed s'installe à Marseille, du 6 au 11 décembre - Zibeline

La Méditerranée, mer fragile, chargée d’Histoire, lieu de tous les dangers, d’espoirs et de luttes pour une vie meilleure : les films sélectionnés par le PriMed montre la créativité de ceux et celles qui habitent ses rives, avec 23 documentaires venus de 13 pays seront soumis au vote d’un jury professionnel autour des traditionnelles sections Enjeux méditerranéens, Art, patrimoine et cultures, Première œuvre, Mémoire sur la Méditerranée, Court méditerranéen. Quant aux 2000 lycéens des deux rives, ils attribueront le Prix des Jeunes de la Méditerranée et certains pourront participer à des master class au Mucem et à l’Artplexe Canebière.

Des films autour de la quête de liberté : ainsi Les Enfants Terribles d’Ahmet Necdet Cupur nous plonge dans le quotidien d’une famille turque où les jeunes se battent pour leur indépendance face à une autorité paternelle ancrée dans des valeurs traditionnelles. Ou FiancéesJulia Bünter suit le parcours de trois femmes égyptiennes vers le mariage dans une société aux traditions immuables. Des films autour de la recherche de vérité, comme Made in France – Au service de la guerreSophie Nivelle- Cardinale et Alice Odiot racontent l’enquête menée par un Palestinien sur une possible responsabilité de la France dans une frappe de l’armée israélienne sur Gaza. Les Oubliés de l’Espagne de Xavier Villetard raconte le combat de ceux qui demandent à récupérer les corps de leurs parents installés dans la crypte d’El Valle de los Caídos sous l’ère franquiste. Dans There is still someone in the woods, Erol Ileri-Llordella évoque la lutte de survivantes des violences sexuelles commises pendant la Guerre des Balkans, pour briser le silence et vaincre la stigmatisation.

Des films autour de l’amour : Amori de Stefano Ceccarelli et Gabriele Anastasio, qui s’ouvre sur un hommage rendu à Pasolini et son Comizi d’amore, est un documentaire sur ceux qui aiment et sont aimés. Il y ceux qui ont été obligés de se cacher et qu’évoque Ferran Navarro-Beltran dans The Silent Generation, hommage aux personnes âgées LGBTQI de Barcelone. Il y a aussi l’amour pour la Méditerranée comme Pescamare d’Andrea Lodovichetti ou Yahia, le rescapé de Lassaad Hajji. Cette mer que tentent de traverser chaque année des milliers d’hommes et de femmes au risque d’y mourir : #boza de Séverine Sajous et Anna Surinyach, A Black Jesus de Luca Lucchesi ou Drowning Letters de Paula Palacios nous invitent à nous interroger à notre relation à l’Autre.

Palmarès le 10 décembre à l’Alcazar.

ANNIE GAVA
Novembre 2021

PriMed, Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen
6 au 11 décembre
Bibliothèque de l’Alcazar, Mucem et Mairie du 1/7, Marseille
primed.tv

Photo (Primed) Amori © Laboratorio di Cinema