Créations et invités de choix pour la Compagnie voyageuse des Ballets de Monte-Carlo

Au retour de terres lointaines…

Créations et invités de choix pour la Compagnie voyageuse des Ballets de Monte-Carlo - Zibeline

Pour tous ceux qui attendaient avec impatience de retourner à Monte-Carlo pour applaudir la troupe d’exception qu’est celle des Ballets du même nom, il faudra encore un peu de patience ou prendre un billet d’avion pour la Chine, Pékin, Tianjin, Shanghai… C’est en décembre que les premiers Imprévus de la saison ouvrent le bal, au sein des ateliers des Ballets de Monte-Carlo, offrant aux spectateurs un aperçu du travail de danseur et de chorégraphe, essayant, esquissant, modulant les créations ou reprises prochaines (qui sont autant de recréations). Les différentes salles monégasques, Salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo, Théâtre des Variétés, Salle Prince Pierre Grimaldi Forum, ouvrent leurs portes aux grandes compagnies invitées, le Ballet National de Marseille avec Extremalism d’Emio Greco & Pieter C. Scholten (lire sur journalzibeline.fr), le duo Wang Ramirez et leur pièce fondatrice, Monchichi (véritable tanztheater plein d’humour et de poésie), la Cie bruxelloise Peeping Tom et sa création « cruelle et magnifique » Moeder, le duo Chris Haring et Michel Blazy et son incroyable dîner Deep Dish, la Dance Company L-E-V et sa nouvelle création OCD Love, la Danza Contemporeana de Cuba dans la fougue de El Cristal, Reversible et Mambo 3XXI… On part à la patinoire de Port Hercule pour découvrir l’unique compagnie de patinage contemporain, Le Patin Libre et ses Confidences. Jean-Christophe Maillot, directeur-chorégraphe de la Compagnie, propose pour la fin de l’année une délicieuse création sur pointes, Men’s dance for Woman, ode aux corps des danseurs/ses, et la reprise du conte La Belle qui s’appuie sur le récit complet de Perrault. Puis les tournées reprennent, Nice, San Sébastian, Gênes, (…) Mexico…et Martigues, ce qui est plus près ! Deux grandes chorégraphes seront invitées pour deux créations avec les danseurs des Ballets, l’artiste canadienne Marie Chouinard et la slovaque Natalia Horecna. Le bonheur des créations se poursuit avec deux compagnons de route de la Compagnie, les chorégraphes Sidi Larbi Cherkaoui et Jereon Verbruggen. Le langage de la danse irrigue le monde.

MARYVONNE COLOMBANI
Septembre 2016

Ballets de Monte Carlo, Monaco
+377 97 70 65 20
www.balletsdemontecarlo.com

La Belle, Jean-Christophe Maillot © Marie-Laure Briane