Focus sur les cinéastes libanaises engagées au MuCEM

Au Liban, des femmes…

• 21 mai 2016⇒22 mai 2016 •
Focus sur les cinéastes libanaises engagées au MuCEM - Zibeline

Dans  le cadre de la passerelle  entre Marseille  et Beyrouth que propose le MuCEM du 4 mai au 20 juin 2016, le week-end  du 21/ 22 mai est consacré aux cinéastes libanaises engagées, en partenariat avec Films Femmes Méditerranée. Une occasion de découvrir  6 films, de rencontrer des réalisatrices et des productrices qui feront un état des lieux du ciné libanais et témoigneront de ce que signifie être femme et cinéaste au Liban aujourd’hui. Cette table ronde qui réunira Myriam El Hajj, Reine Mitri, Nadine Naous, Rania Rafei ainsi que Katia Saleh et Jinane Dagher se tiendra le 22 mai à 14h30 à l’auditorium Germaine  Tillon.

Le cycle de cinéma commence le 21 à 14h30 avec Trêve en présence  de son auteure Myriam El Hajj, un portrait d’anciens combattants de la guerre civile, un film qui essaie  d’analyser  les origines de la violence. A 16h 30, Nadine Naous présente Home, sweet home, l’histoire récente de son pays où elle est retournée en 2013, dans la banlieue sud de Beyrouth, pour voir son père, directeur d’école, qui connaissait quelques difficultés financières. A 18h30, un film qui a connu des problèmes avec la censure à sa sortie en 1999, Civilisées de Randa Chahal Sabbag. Et pour clôturer ce samedi, dense,  Heiny Srour  propose Leila et les loups, censuré aussi à sa sortie en 1984, une œuvre essentielle dans l’histoire du féminisme du Moyen Orient.

Le lendemain, dimanche 22 mai, dès 10h 30, En cette terre reposent les miens (2015) un  voyage à travers les différentes communautés du Liban, sur le morcellement du pays en présence de sa réalisatrice Reine Mitri. Pour terminer ce riche weekend , à 16h30,  74 (La reconstitution d’une lutte) de Rania et Raed Rafei qui ont réuni en 2011 un groupe de jeunes militants avec qui ils ont remis en scène l’occupation par des étudiants, durant 37 jours de l’Université américaine de Beyrouth , contre l’augmentation des frais de scolarité.

Alors, laissez-vous embarquer dans ce voyage cinématographique au féminin ! Beyrouth ya Beurouth

ANNIE GAVA
Mai 2016

Photo : Leila et les loups © Leila Films


Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org