Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Saison culturelle riche et variée à Gardanne, pour combler les plus petits comme les plus grands

Association d’idées

• 20 octobre 2017, 10 novembre 2017 •
Saison culturelle riche et variée à Gardanne, pour combler les plus petits comme les plus grands - Zibeline

Est-on certain de n’avoir « Même pas peur » cette saison à Gardanne ? Tout sera en tous cas mis en œuvre par le Service culture et vie associative de la ville pour que les jeunes gardannais profitent des joies du frisson et de la découverte pendant le Festival Oh là là ! Le temps des petits, en novembre. En partenariat avec le Syndicat des Mouettes, 4 spectacles (Les jolis Bruits du noir de la Cie Choc Trio), un concert (Bab et l’orchestre des chats) et une lecture à la médiathèque (Des mots pour deux mains, qui propose la découverte d’un livre en langue des signes et en paroles) joueront à faire la nique au noir, aux monstres, au loup…

Un peu de musique pour se remettre de ces émotions ? Didier Super se charge de tout ! Le cabaret Marseille mes amours, reprise du répertoire des opérettes de Vincent Scotto, saupoudrera un peu de rétro dans les oreilles, avec des sonorités des années 30. Jean-Christophe Born, ténor, met en scène ce récital.

Ce sont deux anciens artistes de cabaret, justement, qui viennent raconter leur histoire au sortir de la Grande Guerre. Récit d’outre tombe, puisqu’ils arrivent tout droit de l’au-delà, Le petit poilu illustré s’adresse aux enfants à partir de 6 ans.

Il y aura de la danse aussi, sur un rythme hip hop avec les trois duos de la Cie Alexandra N’Possee, et l’étonnant alliage proposé par les artistes de la Cie Lézard dorés qui associent Bach et mouvements street-dance.

ANNA ZISMAN
Octobre 2017

Photo : Récit de mon quartier © X D R

Service culture et vie associative, Gardanne
04 42 65 77 00
ville-gardanne.fr
AU PROGRAMME DU MOIS :

20 octobre : Récit de mon quartier
Jean-Jérôme Esposito fait de son enfance dans les quartiers nord de Marseille le récit d’une humanité généreuse, une ode au vivre ensemble qui va à l’encontre des caricatures médiatiques !

10 novembre : Cellule de crise
Trois amies d’enfance et autant de versions de la vie. Et quand elles discutent entre elles tout y passe : la pâtisserie, le sexe, les enfants, l’amitié… et le cancer, celui de l’une d’entre elles. L’Aparté aborde le sujet sous un angle à la fois léger et grave, en y mêlant chants et danses.