Amours et affects baroquesVu par Zibeline

 - Zibeline

David et Jonathas, tragédie lyrique sur un sujet biblique, fut écrite pour les garçons du Collège Louis-Le-Grand, en 1688, où Marc-Antoine Charpentier était Maître de chapelle. L’action est concentrée sur les personnages, leur amitié, leurs dilemmes, leurs désirs : la rivalité entre le Roi Saül et le berger David, la (très) tendre amitié de David avec Jonathas, fils du Roi, la guerre des juifs contre les philistins. William Christie dirige l’orchestre et les chœurs des Arts Florissants juste au bord de l’extase sans y toucher, tandis qu’Andreas Homoki met en scène ces alternances baroques. La connotation homosexuelle, naturelle dans ce Collège de jeunes garçons, est ici évoquée avec délicatesse : le texte est sans équivoque. Pascal Charbonneau campe un David juvénile, engagé : la ligne de chant est belle dans les passages piani et le médium, mais la voix manque d’éclat, les aigus sont esquivés ou forcés. La jolie soprano portugaise Ana Quintans est un Jonathas plein de passion, de fougue, mais la voix est encore verte et des coups de glotte systématiques dans le registre aigu dénaturent la ligne de chant. Neal Davis, baryton-basse, est un Roi Saül empreint de grandeur, de doute, mais n’a pas les graves sombres nécessaires. En revanche les accents haineux de Joabel (Krešimir Špicer) chef des philistins, sont prenants, et Dominique Visse est une craquante Pythonisse, en talons aiguille… et vocalement parfait(e).

Quant à l’orchestre il sonne trop feutré, malgré quelques élans (guerre, évocation du tonnerre, dernier Prélude aux incisives doubles croches). Pourtant Christie, enthousiaste, est armé pour dominer l’écriture maniérée de Charpentier : remarquables entrées fuguées, superbes alternances de timbres cordes/vents, rythmique binaire/ternaire, continuo rigoureux… mais le son décolle rarement. Et cette version scénique laisse finalement  insatisfait…

YVES BERGÉ

Juillet 2012

 

David et Jonathas de Marc-Antoine Charpentier a été joué au Festival d’Aix du 6 au 19 juillet

Festival International d’Art Lyrique d’Aix en Provence
0820 922 923
http://www.festival-aix.com/