Tous dehors (enfin !) : 2ème édition du festival des arts de rue à Gap

Allez, tout le monde dehors !

• 30 mai 2014⇒1 juin 2014 •
Tous dehors (enfin !) : 2ème édition du festival des arts de rue à Gap - Zibeline

Chic, le festival des arts de rue organisé par le Théâtre de la Passerelle à Gap est de retour pour une seconde édition ! Tous dehors (enfin !) promet d’aussi belles découvertes que l’an passé, et plus encore puisque la formule a fait ses preuves et que la manifestation a pris de l’ampleur. Point d’orgue avec la compagnie Carabosse -qui mettait le Vieux-Port de Marseille «entre flammes et flots» au printemps dernier- pour illuminer le parc de la Pépinière les 30 et 31 mai, du coucher de soleil à minuit. Atmosphère onirique assurée, entre rivières de braises et arbres flamboyants… Autre proposition bucolique ces deux mêmes jours, une balade préparée par le collectif Tricyclique Dol, dans le cadre des Curieux de nature, créations artistiques en extérieur. On pistera les anomalies qu’ils auront semées sur le Domaine de Charance, «à l’affût de l’irréalité, cherchant à démêler le naturel de l’artificiel» : un buisson qui s’anime soudain, le barrissement d’un éléphant haut-alpin, ou bien un caneton en plastique, fugueur de salle de bain, égaré dans une mare ? Le suspens est à son comble.

Retour sur le bitume avec Sébastien Barrier, alias Ronan Tablantec, un bonimenteur de légende dans sa dernière création, Prise de parole. Avec également Skryf, le «scripteur de sable» qui, juché sur un engin à roues, laisse des mots dans son sillage, prêts à être effacés sitôt lus, emportés par le vent. On empruntera également le Passage désemboîté de la compagnie Les Apostrophés : cinq jongleurs emmenés par Martin Schwietzke déambuleront Place aux herbes, pour une appropriation fantasque de l’espace public. Le parvis du Conseil Général des Hautes-Alpes accueillera quant à lui un acrobate hissé sur un mat de 9 mètres de haut, Julot, tandis que la place Jules Ferry servira de point de ralliement à Rictus de l’inénarrable Christophe «Garniouze» Lafargue. Suivre ce dernier, tirant une armoire métallique au hasard des rues, livrant sa décapante version des Soliloques du Pauvre de Jehan Rictus (recueil d’inspiration anarchiste paru en 1897), est une expérience inoubliable.

Enfin, on avouera un petit frisson à l’idée de retrouver Yoann Bourgeois, qui avait offert l’an dernier un sommet d’émotion à ceux qui étaient allés le voir au Col de Gleize, avec son spectacle Cavale. Il nous revient là dans deux petites pièces toujours à l’intersection de la danse et du cirque : Fugue/Balles, et La Balance de Lévité, qui se joueront les 31 mai et 1er juin au Domaine de Charance.

GAËLLE CLOAREC
Mai 2014

Tous dehors (enfin !)
du 30 mai au 1er juin
La Passerelle, Gap

Photo : Contre-Nature-©-Vincent-Muteau et Rictus-c-Sileks

Rictus-c-Sileks


Théâtre La Passerelle
137 boulevard Georges Pompidou
05000 Gap
04 92 52 52 52
http://www.theatre-la-passerelle.eu/