La saison 2019-2020 du Cratère à Alès

Allez à Alès !

La saison 2019-2020 du Cratère à Alès - Zibeline

Modèle de réussite, Le Cratère semble détenir les clés pour inviter le public à découvrir les arts vivants.

La scène nationale installée au cœur des Cévennes conjugue habilement, chaque année, les goûts et les publics, et son directeur Denis Lafaurie réinvente, depuis 1992, une programmation inclusive et pointue, qui donne sa place à la création, aux grands succès du moment, au jeune public, au rêve, à la réflexion, à la rue, à l’esprit de contradiction.

Les compagnies Gravitation et À demain j’espère donnent le ton avec leur nouveau spectacle Obsolètes, qui, après les emballants Mr Kropps et Label vie, nous convie à nouveau à une réunion, cette fois autour du sujet de notre monde jetable. À charge contre le libéralisme, direction le rire et le retour sur soi, l’expérience est à vivre aux Vans, Cendras et au Vigan.

En collaboration avec La Verrerie d’Alès, la 14e édition du Cirque en marche illuminera l’automne, dont les 4 femmes acrobates du groupe Bekkrell et leur perches infernales (Clinamen Show), avec les artistes de Fractales (Cie Libertivore) seront les phares.

De la musique, il y en aura, de la classique (Orchestre de Montpellier, Orchestre d’Avignon, mais aussi Jean-Marc Barr qui interprète La sonate à Kreutzer de Tolstoï accompagné de Irina Dečermićb et Tijana Milosevic sur la sonate n°9 de Beethoven), de la pop quasi entrée dans le répertoire (Les Innocents, Charlélie Couture), du jazz (Kenny Garrett Quintet)…

La danse est très bien représentée aussi, à commencer par Hamid El Kabouss, artiste associé au Cratère qui présente la première en France de Séduction, pièce créée à Mexico, avec 5 danseurs contemporains mexicains. C’est à la fois drôle et virtuose, le chorégraphe décomplexe brillamment nos rapports amoureux. Les Ballets jazz de Montréal rendent un hommage vibrant à Léonard Cohen, avec les chorégraphies de Andonis Foniadakis, Annabelle Lopez Ochoa et Ihsan Rusterm. L’étonnant Pierre Rigal dansera lui au son d’un piano mécanique qui joue une suite de Bach interprétée par François Dumont. Un duo homme-piano surprenant de beauté et de drôlerie. Et les enfants (et leurs parents à coup sûr émerveillés) pourront découvrir le hip hop maitrisé et inventif adopté par Emanuel Gat pour Yooo !!!.

Les propositions théâtrales constituent un véritable festival à l’année. Il y a le ciné-théâtre de Métilde Weyergans et Samuel Hercule (Dans la peau de Don Quichotte), du Molière mis en scène par Jean-Pierre Vincent (Georges Dandin), une adaptation de Racine (Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui aime Hector qui est mort…) par le collectif La Palmera qui interprète la langue classique en la ravivant sans la dénaturer, de la science fiction avec les Chroniques martiennes de Bradbury (Martien, martienne, de Laurent Fréchuret), une réflexion décapante sur le monde de l’Entreprise par Anne-Laure Liégeois, et Les Tréteaux de France qui nous rassurent en affirmant que Ce sera comme ça. Et bien tant mieux.

ANNA ZISMAN
Septembre 2019

Photo : Entreprise, Anne-Laure Liégeois -c- Christophe Raynaud de Lage

Le Cratère – Scène Nationale
Square Pablo Néruda
Place Barbusse
30100 Alès
04 66 52 52 64
http://lecratere.fr/