Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Le Festival cinéma d'Alès ouvre ses portes

Alès au cinéma

• 29 mars 2019⇒7 avril 2019 •
Le Festival cinéma d'Alès ouvre ses portes  - Zibeline

Au plein cœur des Cévennes, Itinérances emprunte « Les chemins de la liberté ».

Pour sa 37e édition, le festival alésien propose un programme très riche, mêlant films de patrimoine, inédits, avant-premières, rencontres, hommages, avec des incursions dans le spectacle vivant et des expositions. C’est le dessinateur de presse Willem, dont le travail sera présenté à la bibliothèque (Un sujet qui fâche, avec la participation de Mehdi Holtrop), qui signe cette année l’affiche. Ouverture, engagement, humour et lucidité : des qualificatifs qui s’appliquent autant aux dessins du collaborateur de Siné Mensuel et Libération qu’aux choix de l’équipe du festival. Et parce que décidément, le cinéma n’est pas qu’une affaire de salles obscures, presque 100 invités émailleront les projections de débats, signatures, rencontres… Parmi eux, l’incontournable Edgar Morin, qui viendra présenter le documentaire qui lui est consacré (Edgar Morin, un penseur planétaire, de Jeanne Mascolo de Filippis, 2008), avant la projection du désormais culte Chronique d’un été tourné avec Jean Rouch en 1961 (4 avril). Parmi d’autres hommages, le focus sur Les Fées spéciales ne manquera pas d’éveiller les vocations des uns, et stimuler les convictions des autres : la SCOP montpelliéraine a su, dans un milieu dominé par les multinationales, développer un projet original et performant qui allie technologie d’animation, poésie et savoir scientifique. Le premier exploit de la petite entreprise fut de contribuer à animer les scènes de foules du film Dilili à Paris de Michel Ocelot, qui sera projeté avant une rencontre avec Virginie Guilminot, co-fondatrice (1er avril).

« Les chemins de la liberté », on pourra les emprunter à la suite de cette tentante thématique, avec une multitude de films proposés, aussi variés que Chicken Run (Peter Lord et Nick Park, 1999) ou Le joli Mai (Chris Marker, 1962), Il était une fois la révolution (Sergio Leone, 1971) ou L’Île aux chiens (Wes Anderson, 2018). Une commémoration des 80 ans de la Retirada donnera le ton de cette liberté que le cinéma célèbre et réinvente au fil de l’Histoire (Angel, documentaire suivi d’une rencontre avec le réalisateur Stéphane Fernandez et Angel, Boléro Paprika suivi d’une rencontre avec Thomas Jimenez, auteur de la musique de ce court-métrage, le 2 avril).

67 films inédits ou en avant-première complètent l’excursion, dont L’Adieu à la nuit d’André Téchiné (5 avril). Et pour pimenter le tout, un peu d’esprit de compétition, avec 10 courts-métrages qui seront départagés par le célèbre concours du festival ; palmarès le 31 mars.

ANNA ZISMAN
Mars 2019

Itinérances
29 mars au 7 avril
Divers lieux, Alès
04 66 30 24 26 itinerances.org

Photo 1 : (Itinérances2) L’Adieu à la nuit, André Téchnié ©Curiosa Films – Bellini Films – Arte France Cinema – ZDFArte – Legato Films – Films Boutique

Photo 2 : (Itinérances1) L’Adieu à la nuit, André Téchiné © Curiosa Films – Bellini Films – Arte France Cinema – ZDFArte – Legato Films – Films Boutique