12ème édition des Rencontres Internationales Sciences et Cinémas à Marseille et Port-de-Bouc

À vos RISC et plaisirs

• 14 mars 2019⇒17 mars 2019 •
12ème édition des Rencontres Internationales Sciences et Cinémas à Marseille et Port-de-Bouc - Zibeline

C’est toujours un savant mélange, soigneusement malaxé par leur directeur artistique Serge Dentin, que les Rencontres Internationales Sciences et Cinémas. Pour cette 12e édition, la recette suit le même principe : le festival propose une grande majorité de films documentaires, souvent primés, agrémentés d’un soupçon de films expérimentaux, piquants juste ce qu’il faut. Et surtout, ne pas enfermer la science dans un carcan savant et rigide ; ici les propositions laissent à la discipline de l’air et de la fantaisie.

Les films de John Morena cultivent l’infiniment petit. 6 de ses courts-métrages (le plus long dure 1’13”) expérimentaux seront ainsi diffusés, dont Journey to the center of earth, qui inaugurera la journée d’ouverture (14 mars). Le réalisateur simule un plongeon depuis d’espace jusqu’au centre de la Terre, le tout en 1’08”.

Les objets et leur pouvoir évocateur, voire (presque) magique (restons scientifiques, tout de même) sont célébrés dans Things and wonders 2227 (expérimental, 6’08”) d’Anna Vasof, où ils deviennent les sujets de petits récits surréalistes, capables de changer notre monde. Ils sont aussi vecteurs de souvenirs et de rêves : Objets de la mobilité, film documentaire collectif sous la direction de Jean-Marc Lamoure et Charles Grémont permet à des élèves de 6ème du collège Longchamp (Marseille) de raconter, en filmant ce qui leur rappelle l’exil ou les incite à imaginer un ailleurs, une intimité inattendue. Objets encore, effrayants cette fois, dans La nuit des sacs plastiques (Gabriel Harel), où ces synonymes de notre société de consommation prennent vie et assaillent Marseille…

Décalage aussi, avec le beau et surprenant London Calling (Raphaël Botiveau et Hélène Baillot, cinéastes et chercheurs en sciences politiques), qui met en scène des comédiens amateurs, anciens migrants, dans une redite de Week-end à Zuydcoot d’Henri Verneuil. Subtile superposition des époques et des sujets : en 40 comme aujourd’hui, il faut gagner Londres…

Décidément, science et invention fonctionnent de pair.

ANNA ZISMAN
Février 2019

Rencontres Internationales Sciences et Cinémas
14 au 17 mars
Vidéodrome 2, Le Gyptis, La Baleine, Muséum d’Histoire Naturelle, Marseille
Cinéma Le Méliès, Port-de-Bouc
04 91 91 45 49 festivalrisc.org