Sons et images : pendant le confinement, Zibeline partage gratuitement ses morceaux choisis !

A voir et à écouter le 26 marsLu par Zibeline

• 26 mars 2020⇒26 avril 2020 •
Sons et images : pendant le confinement, Zibeline partage gratuitement ses morceaux choisis ! - Zibeline

Danse

Un jour, Pina a demandé

Près de trente ans avant l’épique Pina 3-D de Wim Wenders, le cinéma bouillonnant de Chantal Akerman se plongeait déjà dans le langage chorégraphique inédit de Pina Bausch. Et c’est peu dire que la rencontre entre la fondatrice du Tanztheater et la réalisatrice de Jeanne Dielman se révèle captivante. Au fil d’une tournée de cinq semaines à Venise, à Milan et en Avignon, la cinéaste délaisse la chorégraphe et son discours pour mieux scruter au plus les corps, le surgissement du jeu, les détails les plus parlants. Elle révèle sans effort une danse expressive, intime, déclinée à partir du quotidien et du refoulé du geste.

À retrouver ici

 

 

Opéra

Maria de Buenos Aires

L’unique opéra d’Astor Piazzolla, qualifié par le compositeur même de « tango operita », s’inscrit dans la lignée du genre argentin tout en le transformant en art total. La voix narrée y rejoint la voix chantée, le livret délaisse l’action au profit d’une poétisation du récit : Maria, allégorie de l’Argentine, se doit de mourir pour mieux renaître. Elle se voit ici, comme souvent, incarnée à la fois par la voix robuste et dense d’Ana Karina Rossi et par la danse. Le Ballet National de l’Opéra du Rhin donne chair à une partition d’un lyrisme ardent, appréhendée avec délicatesse par le chorégraphe Matias Tripodi et servie à merveille par l’orchestre argentin La Grossa. De quoi se souvenir, le temps d’un Fuga y Mysterio endiablé, de la vigueur d’un langage musical unique et universel.

À retrouver ici jusqu’au 14 novembre

 

Podcast

Le Book Club

N’en déplaise aux diaristes du confinement, la littérature ne saurait faire l’économie d’une altérité souvent négligée : celle du lecteur, de son vécu, de son ressenti. Et plus précisément de sa lectrice : passionnée, amoureuse de la lecture parfois auteure elle-même, c’est la lectrice et son regard qui se retrouvent au cœur du Book Club. Un mardi sur deux, une de ses facétieuses fondatrices –Clémentine Goldszal, Agathe Le Taillandier, Gladys Marivat, Elisabeth Philippe ou Maud Ventura– interviewe une auteure ou une artiste, parcourt avec elle les ouvrages qui bordent ses étagères, évoque en détail le « livre de sa vie »…  De quoi compléter avec gourmandise sa propre bibliothèque !

À écouter ici 

 

SUZANNE CANESSA
Mars 2020