Pendant le confinement, Zibeline partage ses morceaux choisis en accès libre !

À voir et à écouter le 19 avrilVu par Zibeline

• 19 avril 2020⇒19 mai 2020 •
Pendant le confinement, Zibeline partage ses morceaux choisis en accès libre ! - Zibeline

Théâtre

Le Misanthrope

Clément Hervieu-Léger prend son temps avec les vers de Molière : les joutes verbales sont douloureusement articulées, les corps des interprètes viennent appuyer ou contredire la parole. Aucun mot d’esprit n’est ici gratuit : il pèse sur son interlocuteur, sur son entourage, provoque la jouissance de l’éclat de rire ou la douleur de l’humiliation –et parfois les deux en même temps. Ce Misanthrope-là est une tragédie, dont les enjeux semblent posés dès sa scène d’ouverture, et qui passionne pourtant tout du long. L’Alceste de Loïc Corbery n’a pas la colère froide coutumière du rôle, mais semble mu par un désespoir inextinguible ; Éric Génovèse est un Philinte plus ambigu qu’à l’accoutumée ; la coquetterie et la vertu prêtées à Célimène et Arsinoé ne sont pas si nettement tangibles dans les jeux nuancés d’Adeline d’Hermy et de Florence Viala. Glaçant.

À voir à 20h50 sur France 5 et en replay sur France TV  jusqu’au 27 avril

Danse

Re : Rosas !

Les « hommages » à Anne Teresa De Keersmaeker pleuvent depuis quelques décennies -ceux de Beyoncé avaient notamment fait parler d’eux. Combien ont, depuis Rosas danst Rosas, plagié la fameuse scène des chaises ? Lancée en 2013 pour célébrer le trentenaire du spectacle, l’initiative Re : Rosas ! prend son parti de cette appropriation collective du geste de Keersmaeker. Quatre vidéos, pilotées par la chorégraphe et par sa danseuse fétiche Samantha van Wissen, décortiquent la scène, un brin simplifiée pour l’occasion, pour mieux l’enseigner à un public nombreux et enthousiaste. Le site recense en effet, depuis les débuts du confinement, plus de cinq cents vidéos d’amateurs. L’occasion de mieux comprendre, de l’intérieur, la simplicité d’un langage reconnaissable entre mille, à la fois figuratif et sériel, lyrique et aléatoire.

À retrouver sur le site de la Rosas

Cinéma

La Jeune fille sans mains – rencontre avec Sébastien Laudenbach

Depuis sa sortie en 2016, La Jeune fille sans mains s’est taillé une réputation de chef-d’œuvre de l’animation française. Difficile, en effet, de ne pas être ému par à la fois par l’inventivité visuelle de ce film animé en peinture, et par la résonance entre son esthétique et son sujet. On sait quel temps il a fallu à Sébastien Laudenbach pour donner naissance à son long-métrage, qui dût faire sans son texte d’origine -faute de pouvoir négocier les droits de l’adaptation d’Olivier Py- et avec les moyens du bord. Autant dire que la rencontre avec le réalisateur s’annonce passionnante !

Rendez-vous sur Zoom  de 17h à 18h30

Film à (re)voir sur le site de La Baleine

SUZANNE CANESSA
Avril 2020

Cinéma La Baleine
59 Cours Julien
13006 Marseille
04 13 25 17 17
labaleinemarseille.com