Tous les mois, la chronique musicale de Bruno Allary sur WRZ!

À tue-tête, chansons de Méditerranée – (2) Brunetta

Tous les mois, la chronique musicale de Bruno Allary sur WRZ! - Zibeline

Nouvelle pépite musicale méditerranéenne dans À tue-tête ! Brunetta, l’histoire d’une romance brève mais intense, du genre qui vous marque à vie, un lamentu corse qui a failli disparaitre. Brunetta trouva refuge, au début du 20ème siècle, dans le village de Rusiu, où ont vécu des dynasties de chanteurs, et fut recueillie sur bande magnétique lors de l’été 1948 par Felix Quilici, altiste de l’Orchestre National de France, envoyé en mission en Corse par le Musée des Arts et Traditions Populaires. Enregistrement de 1948 dont on écoute un extrait dans cette chronique !

Mais ce lamentu corse, histoire d’amour débutée en avril, finie au mois de mai, sera gardé en France pendant de longues années, et ne sera restitué aux habitants de l’île que dans les années 70, 30 ans après! Heureusement, le célèbre chanteur Charles Rocchi l’enregistrera et la jouera sur de très nombreuses scènes dès les années 50. Brunetta deviendra ainsi un monument du répertoire musical de l’île.

Par BRUNO ALLARY
Janvier 2015

Remerciements à Jean-Philippe Guissani et Jean-Louis Achard Rocchi pour leur aide.

 

Photo: illustration et paroles de Brunetta -c- cndp