La Sicile et le Sud de l'Italie à l'honneur du 16 au 22 mai à la Cité de la Musique à Marseille

À l’ombre de l’Etna

• 16 mai 2017⇒22 mai 2017 •
La Sicile et le Sud de l'Italie à l'honneur du 16 au 22 mai à la Cité de la Musique à Marseille - Zibeline

On réduit bien souvent les musiques et danses du sud de l’Italie à la célèbre tarentelle, le festival Une semaine en Sicile nous convie à une remarquable exploration musicale et ethnographique. La Cité de la Musique, en partenariat avec l’Institut Italien de Marseille, nous entraîne entre Sicile, Calabre, Sardaigne et Salento.

Le hall de la Cité présentera une exposition, Héritage musical de la Sicile Orientale, grâce au Museo Cultura e Musica popolare dei Peloritani, rassemblant photographies d’époque, objets, instruments, livres, cd, projections vidéo, pour évoquer la culture et la musique agropastorale des monts Péloritains (province de Messine). Concerts, stages, conférence, compléteront cette riche évocation.

La vie et l’exil des paysans siciliens, le mirage de l’Amérique, seront interprétés par Maura Guerrera (chant et tambourin sicilien) par des mélodies traditionnelles, souvent imprégnées de la polyrythmie du Maghreb, avec Ziad Malik (mandole, oud), Chaperon Germain (guitare, mandoline), Lippens Thomas et Cainero Juri (tambours sur cadre). En écho, un stage, dirigé par Maltese Giorgio et Roberto Giuseppe, sous forme de master class initiera au tambour sur cadre, la variété de ses jeux, de ses particularités stylistiques, qui en font un instrument d’une étonnante complexité, avec des techniques particulières féminines et masculines.

Ces deux musiciens seront rejoints, pour une découverte des sons de la tradition paysanne et pastorale de la Sicile orientale, par Vinci Salvatore (cornemuse sicilienne), Parisi Giancarlo (cornemuse sicilienne chromatique) et l’ethnomusicologue Giordano Giuseppe, dont on verra aussi le documentaire Sons de la nativité en Sicile, auquel répondra le concert dédié à la fleur de Noël, Stella di Natale, fanfares traditionnelles, récits chantés (Cantastorie), servi par Carine Lotta (chant et direction artistique), Catherine Catella, Marc Filograsso, Maura Guerrera (chant), Patrick Vaillant (mandoline), Scalambrino Luca (batterie), Daniel Malavergne (tuba, conque), Pietro Cernuto (cornemuse).

On ira ensuite à la rencontre du salento, entre tradition et création, avec les deux artistes Giagnotti Claudio et Villani Anna Cinzia, qui s’accompagnent du tamburreddhu et de l’accordéon diatonique, recréant l’ambiance des Puteche (restaurants populaires salentins). On s’initiera à la guimbarde sicilienne, u marranzanu, à la flûte en roseau et à la double flûte, au tambourin sicilien, au chant et à l’accordéon diatonique, après s’être laissé porter par les voix de la tradition sicilienne, puis on aura sans doute envie de se dégourdir les jambes grâce aux stages de danses siciliennes et sardes et la fête qu’est ce festival se clôturera par un grand bal d’Italie avec tous les musiciens et les Balalde Ballade Bois dans l’écrin de la Magalone…

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2017

16 au 22 mai
Cité de la Musique, Marseille

Photo : Bal d’Italie © X D R

Cité de la Musique
4 rue Bernard Dubois
13001 Marseille
04 91 39 28 28
http://www.citemusique-marseille.com/