Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

La poésie se dit se montre, se chante, se joue, se performe aux Eauditives !

À l’écoute du monde

• 16 mai 2019⇒26 mai 2019 •
La poésie se dit se montre, se chante, se joue, se performe aux Eauditives ! - Zibeline

La 11e édition du festival Les Eauditives s’ancre dans une perspective internationale, avec la venue de poètes et performeurs d’Irak, de Syrie, d’Espagne, d’Italie, de Lybie, d’Iran et de France. Organisé par la ZIP des éditions Plaine Page (Zone d’Intérêt Poétique), infatigablement menées par Éric Blanco et Claudie Lenzi, le festival se glissera de nouveau dans le centre-ville de Toulon. Trente poètes, artistes, scientifiques, journaliste, musicienne, traducteurs, lectrices, étudiant(e)s de l’ÉsadTPM (École supérieure d’art et design Toulon Provence Méditerranée pour leur 6e année de partenariat avec les Eauditives), mais aussi plus de soixante artistes donateurs participant à la vente aux enchères en soutien à la Fondation France Libertés pour son action Les Porteurs d’Eau, et quatre classes de trois établissements scolaires du département (pour la restitution de leur travail de « vidéo poèmes » mené sous la houlette d’Éric Blanco et Claudie Lenzi tout au long de l’année) conjugueront leurs lectures du monde, au cours de conférences, rencontres, expositions d’arts visuels, workshop (avec Bamboo Orchestra), spectacles performés… en une exploration poétique, sensible, humoristique, caustique, profonde, des réalités contemporaines. On s’intéressera aux dernières propriétés de l’eau découvertes par la science avec la conférence-lecture d’Yves Perret, Le labo, la gouttière et la mer, tandis que Georges Olivari, directeur de la Maison Régionale de l’Eau, évoquera Le Las, un cours d’eau dans la ville, que Jérôme Tron, citoyen conférencier, abordera Une brève histoire de l’eau et Jérémie Chomette, directeur de la Fondation France Libertés, celui de l’Eau, bien commun. On s’interrogera sur le genre avec la performance de Pierre Guéry, Mauvais genre, qui questionne les rapports des genres entre littérature, arts de la scène, la poésie performée, genre hybride à souhait… Jean-Luc Parant nous entraînera dans sa cosmologie ciselée, Brigitte Baumé « sourde, mais/et musicienne » nous donnera à voir et entendre ses textes. La Milice de la Culture, collectif de quatre poètes-performeurs irakiens (dont Kadhem Khanjar, désormais familier des Eauditives), témoignera de l’insupportable violence qui ravage leur pays. On retrouvera les époustouflantes performances de Dani Ortiz (Espagne) que l’on avait déjà applaudi à Tourves, la fantaisie iconoclaste de Patrick Sirot… Enfin, trois nouveaux opus des éditions Plaine Page seront publiés à cette occasion, performés et commentés par leurs auteurs : Vague-mont ciseaux de Maïs Alrim Karfoul (édition bilingue français-arabe) qui nous parle de sa Syrie natale et des exils, Sens et non-sens de Jean-Luc Parant où les mots cherchent à réconcilier (ou pas) les indissociables faces d’ombre et de lumière qui nous composent, et L’Usage de l’imparfait de Maxime Hortense Pascal, somptueux « tour du monde » à l’écoute des signes de la destruction de notre planète…

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2019

Les Eauditives
16 au 26 mai
Divers lieux, Toulon
04 94 72 54 81 plainepage.com

Photo : Eauditives 2018 c MC