Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

9ème édition du Festival La 1ère Fois, dédié aux premiers films documentaires, à Aix-en-Provence et Marseille

À la fin, c’est la vie qui gagne

• 20 février 2018⇒24 février 2018 •
9ème édition du Festival La 1ère Fois, dédié aux premiers films documentaires, à Aix-en-Provence et Marseille - Zibeline

La 1ère Fois, c’est un festival d’hiver qui fête cette année ses 9 Printemps ! Dédié aux premiers films documentaires, organisé par Les Films du Gabian, association qui développe tout au long de l’année des activités de réalisation, de production et d’éducation aux médias, le festival se déroulera du 20 au 24 février à Aix et Marseille. L’équipe toute neuve de jeunes bénévoles enthousiastes a sélectionné 12 films sur les quelque 250 reçus. Des courts, moyens ou longs métrages dans lesquels, en symphonie ou en solo, « c’est toujours l’effort pour la vie qui mène la danse ». Invité d’honneur, Jean-Gabriel Périot ouvre le bal le 20 février au cinéma Les Variétés avec une sélection de 8 courts-métrages où on pourra apprécier son art du montage comme moyen politique de déconstruire les représentations. Dix autres seront distillés un à un au cours de la semaine avant chaque projection. Le 21 février de 14h à 17h, dans l’amphithéâtre de la Verrière, le cinéaste donnera une master class publique et, à 18h30, à l’École Supérieure d’Art d’Aix en Provence, on pourra (re)voir Une Jeunesse allemande, film dans lequel le réalisateur montre le basculement de l’action artistique à la radicalisation terroriste de la bande à Baader.

La sélection nous emporte de la Grèce meurtrie par la crise économique d’Antoine Danis (Athènes Rhapsodie) au Montréal nocturne de Julian Ballester (Midnight Ramblers, coup de cœur de l’équipe du Festival), qui suit l’errance urbaine de jeunes paumés, captant les rêves d’ailleurs (et d’autrement) de la plus jeune d’entre eux. On suivra les pas d’une escort girl entre New York, Pittsburg et Los Angeles dans Empathy de Jessie Jeffrey Dunn Rovinelli. Et les errements d’un ancien officier de police, fidèle serviteur du système corrompu et violent de Moubarak, dont la vie se trouve bouleversée par la Révolution et la disparition de son frère dans Whose country de Mohamed Siam. Chaque mur est une porte de Elitza Gueorguieva nous conduit en Bulgarie, au moment de la transition démocratique, tressant les souvenirs intimes de la réalisatrice dont la mère animait une émission télévisuelle à l’Histoire du pays. Bulgare encore et bien accompli, Le rêve de Nikolay de Maria Karaguiozova, où le protagoniste se souvient de son pari fou des années 70-80 au temps du rideau de fer : construire un bateau et réaliser librement un tour du monde en solitaire. On passera aussi par la Pologne pour la Communion d’Anna Zamecka, par la Belgique pour s’interroger avec Coline Grando sur La Place de l’homme confronté à des grossesses non prévues et par le Burkina Faso pour retrouver Rolex et sa bande d’arnaqueurs dans Vivre riche de Joël Akafou. En France, on essaiera avec Olivier Duval de mettre son père dépressif dans une camionnette ou avec Maïlys Audouze de retrouver l’enfance emprisonnée du sien (Le Saint des Voyous). Le 24 février au Vidéodrome, la clôture sera italienne avec Yvonnes de Tommaso Perfetti pour un dernier voyage ferroviaire et existentiel : celui de Vincenzo vers sa fille.

ÉLISE PADOVANI
Février 2018

Festival La 1ère fois, Aix-en-Provence et Marseille

20 au 24 février
Caravane vidéothèque les 23 & 24 février sur le Cours Julien
festival-lapremièrefois.org

Photographie : Une Jeunesse Allemande © W-film Distribution / Local Films

 


Bibliothèque Méjanes / Cité du Livre
8-10  Rue Allumettes
13090 Aix-en-Provence
04 42 91 98 88
http://www.citedulivre-aix.com/citedulivre/


Cinéma Les Variétés
37 rue Vincent Scotto
13001 Marseille
facebook.com/Cinemalesvarietes


Vidéodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille
04 91 42 75 41
http://videodrome2.fr/