Titiller les frontières sur la Barthelasse, avec le festival Contre courant, du 12 au 19 juillet

À contre-courant

• 12 juillet 2019⇒19 juillet 2019 •
Titiller les frontières sur la Barthelasse, avec le festival Contre courant, du 12 au 19 juillet - Zibeline

L’Île de la Bartelasse est un paradis verdoyant au bord du Rhône. Malheureusement menacé par les pouvoirs publics, qui envisagent d’arracher des milliers d’arbres sur ses rives sous prétexte d’en renforcer les digues, alors que des solutions respectueuses de l’environnement et de la biodiversité existent*… et que la zone est classée Natura 2000. Gageons que la 18e édition du festival Contre courant qui s’y tiendra du 12 au 19 juillet sera l’occasion d’interpeller le public sur ce sujet. Car la manifestation, organisée par la CMCAS d’Avignon et la CCAS (structures coordonnant les activités sociales des électriciens et gaziers, aux valeurs fortes d’éducation populaire), est sensible aux questions citoyennes. Le thème de cette année est d’ailleurs axé sur le cinquantenaire des premiers pas de l’homme sur la Lune, avec toute une réflexion sur le recul ou le franchissement des frontières.

C’est ainsi que les programmateurs ont sélectionné une vingtaine de spectacles audacieux, sans réponses toutes faites ni leçons à donner. Citons Rodéo ranger, photo-concert sans paroles signé Emmanuel Mailly et Elie Blanchard, qui évoque l’exil de jeunes Guinéens. Les comédiennes de Désobéir, emmenées par Julie Berès, lesquelles ont toutes un jour dit « non » aux conventions sociales, religieuses ou familiales, témoignent. La conférence Borderline(s) investigation #1 de Frédéric Ferrer qui aborde la « frontologie », science fictive des fronts et limites, réflexion par l’absurde sur le changement climatique. Ou encore les Lettres de non-motivation du plasticien Julien Prévieux, jubilatoire résistance au mépris des chômeurs, en formule itinérante. Enfin notre coup de cœur absolu, vu et adoré cet hiver au théâtre Massalia, à ne pas manquer : La vie devant soi d’Émile Ajar alias Romain Gary, adaptée par les marionnettistes du Rodéo Théâtre.

GAËLLE CLOAREC
Juin 2019

* Voir la pétition lancée par le collectif SOS Barthelasse sur change.org

Contre courant
12 au 19 juillet
Île de la Barthelasse, Avignon
06.80.37.01.77
avignonleoff.com

Photo : La vie devant soi © Matthieu Edet