Le Festival International de piano de La Roque d'Anthéron, de quoi s'enivrer de musique du 18 juillet au 17 août

34e Festival de La Roque d’Anthéron

• 18 juillet 2014⇒17 août 2014 •
Le Festival International de piano de La Roque d'Anthéron, de quoi s'enivrer de musique du 18 juillet au 17 août - Zibeline

Lorsque la chaleur monte, au cœur de l’été, du coté de La Roque d’Anthéron et ses scènes satellites, les claviers ne sont guère tempérés. On y joue sur tous les tons : du jazz échevelé sous les platanes et du clavecin baroque à l’abbaye, du piano virtuose à enflammer les gradins aux dialogues subtils de la musique de chambre… On y dessine, en noir et blanc, sur les touches dentelées de machines de concerts qui happeraient d’une seule bouchée, telles des bêtes impitoyables, le moindre apprenti-musicien, de grandes pages de la vie festivalière de l’été provençal.

Le Festival International de piano de La Roque d’Anthéron est l’un des plus grands du monde : ne s’y présentent que des pointures singulières, exceptionnelles, renversantes… Les artistes qui se succèdent à l’affiche des quelques 70 concerts, un mois durant, prennent place sous la grande conque acoustique du Parc du Château de Florans, poumon de la manifestation avec ses hauts-gradins, ou sur la dizaine de scènes alternatives, du temple historique de Lourmarin au Grand-Théâtre de Provence, des magnifiques Terrasses minérales de Gordes aux berges de l’Étang des Aulnes ou sur le Parvis de l’église de Lambesc, procurent à tous d’inoubliables émotions.

C’est une expérience à vivre et revivre que le rituel des concerts, celui du voyage sur les routes d’accès, du plein air et ses nuits d’été, à l’heure où, entre chien et loup, les cigales interrompent leur chant pour laisser place au marteaux feutrés, à leur maître ! Il faut connaître l’électricité des fins de récital, ses bis en série livrés par des musiciens généreux atteignant leur point d’épuisement… des retours nocturnes et des phares en guirlande, à la queue-leu-leu, la tête pleine de notes enrobées de rêves à venir!

Ivresse pianistique

L’amateur, même novice, s’y rend au hasard : il n’est jamais déçu ! Mais les yeux du festivalier assidu s’éclairent à la lecture des noms scintillant aux programmes : des géants russes Berezovsky, Lugansky, Sokolov, Pletnev… ou Nelson Freire et Nicholas Angelich dans les Concertos de Liszt, Marc-André Hamelin, Anne Queffélec, Claire-Marie le Guay, Jean-François Heisser, Vanessa Wagner, Claire Désert dans les concertos de Martinu et Schoenberg… et Abdel Rahman El Bacha avec sa «Nuit» de Préludes, Chamayou chantant Schubert, Laloum bécotant Mozart, Pennetier tissant son Chopin, Jude déroulant ses Nocturnes… À s’enivrer !

JACQUES FRESCHEL
Juin 2014

Festival International de piano
du 18 juillet au 17 août
La Roque d’Anthéron
04 42 50 51 15
www.festival-piano.com

Photo : Duo Jatekok ©Christophe Gremiot