Vingt-quatre heures d’architecture et une boucle de films sur la ville, à voir les 17 et 18 octobre à La Friche

24 heures de films d’Architecture

• 17 octobre 2014⇒18 octobre 2014 •
Vingt-quatre heures d’architecture et une boucle de films sur la ville, à voir les 17 et 18 octobre à La Friche - Zibeline

24 heures chrono sans Jack Bauer mais avec une boucle de films sur la ville, les 17 et 18 octobre à La Friche de la Belle de Mai, dans le cadre des Vingt-quatre heures d’architecture. On prendra le temps qu’il faut en mode Slow TV pour errer à reculons avec Tokyo Reverse de Simon Bouisson et Ludovic Zulli (2006) ou s’accrocher sur 500 km à l’avant d’un train en Norvège (La ligne de Bergen, chaîne NRK, 2009). Autour du thème «habiter n’est pas loger», on retrouvera 3 films des années 70, très critiques sur l’urbanisme sauvage d’alors : Les Gaspards de Pierre Tchernia (1974), La ville bidon de Jacques Baratier (1976), Le couple témoin de William Klein (1977). Et 3 films du XXIe siècle : Images à paroles de Michel Favre (2006), Habitations Légèrement Modifiées de Guillaume Meigneux (2013), Espaces intercalaires de Damien Faure ou comment faire son nid dans une mégapole. Comme une friandise à ne pas bouder, en collaboration avec Image de ville, un OFF, L’Heure exquise de René Allio (1981), chronique familiale bouleversante ancrée dans Marseille, suivi d’une rencontre avec la cinéaste Dominique Cabrera et l’architecte René Borruey, historien de la ville et des territoires, le 18 octobre à 18h au Gyptis. Entrée gratuite.

ELISE PADOVANI
Octobre 2014

Vingt-quatre heures d’architecture
les 17 et 18 octobre
La Friche, Marseille

Photo : L’Heure exquise de René Allio © Shellac 

La Friche
41 rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 95
http://www.lafriche.org/