Une programmation foisonnante et réfléchie au théâtre des 13 Vents de Montpellier

13 Vents : une saison soufflante

• 10 septembre 2021⇒3 juin 2022 •
Une programmation foisonnante et réfléchie au théâtre des 13 Vents de Montpellier - Zibeline

Olivier Saccomano et Nathalie Garraud proposent une programmation généreuse et exigeante, en parfaite adéquation avec leurs valeurs.

Fidèles à leur langue pleine de verve, les codirecteur·ice·s du Théâtre des 13 Vents sont toujours aussi politiques et artistes dans leur texte de présentation de la saison. On aurait pu inverser les deux termes. Mais non ; l’auteur et la metteuse en scène écrivent ici au nom de la responsabilité qu’ils ont d’un lieu public, le Centre Dramatique National de Montpellier -dont ils ont obtenu la reconduction pour trois ans à compter de janvier 2022. S’ils se réjouissent de l’ouverture d’une nouvelle saison peut-être plus apaisée que la précédente (rien n’est moins sûr), « au milieu des klaxons qui célèbrent la reprise de l’activité, on rappellera ici les luttes en cours, patientes et obstinées ». Et de mettre en garde contre « le passage compulsif et obligatoire à “autre chose” », craignant qu’elle ne soit « à peu près semblable à la précédente. ». Avec toute l’équipe du théâtre, et l’Ensemble Associé, qui réunit artistes et chercheurs (dont Maguy Marin, Jonathan Capdevielle, Marion Aubert, Olivier Neveux), ils réfléchissent plus que jamais à ce que signifie créer du spectacle vivant, le diffuser dans une institution, inventer des liens entre artistes et publics, entre les artistes eux-mêmes, entre volonté publiques et associations ancrées dans le territoire : faire que le politique soit un acte citoyen.

Pléthorique

Les spectacles prévus pour l’an dernier sont à nouveau programmés (Françoise Bloch, Justine Lequette et le Raoul Collectif reviennent en septembre et octobre, après avoir, comme tous les autres artistes de la saison 20/21, investi le théâtre sur le temps de présence qui leur était réservé pour continuer la réflexion, échanger entre compagnies). En novembre, la Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée pourra déployer ses ailes avec l’ensemble des partenaires culturels montpelliérains pour une pléthorique programmation (à lire dans le prochain Zibeline). Emma Dante, dont on avait vu le prodigieux Le sorelle Macaluso lors de la première saison imaginée par les codirecteurs du CDN, présentera sa dernière création, qui a saisi le public du Festival d’Avignon : Misericordia (7 au 10 décembre). En dialecte de Sicile et des Pouilles (surtitré), les interprètes incarnent l’histoire des trois putains et l’orphelin. Le fils adoptif (le danseur Simone Zambelli) prend son envol, dans un mutisme criant de vitalité, au milieu du flot de mots de ses trois mères qui voient leur drôle de famille se disloquer. Furieusement sensible (lire journalzibeline).

Sylvain Creuzevault s’est lancé, il y a quelques années, dans le projet de monter l’ensemble de l’œuvre de Dostoïevski. Le metteur en scène (aussi prolifique que doué) débarque avec Les frères Karamazov, et Nicolas Bouchaud dans sa distribution (12 au 14 janvier), qu’il retrouve pour Le grand inquisiteur (25 au 27 janvier).

La liste est encore longue et prometteuse : il y aura le Music all de Jonathan Capdevielle avec Marco Berrettini et Jérôme Marin (8 au 10 février), la nouvelle pièce d’Alain Béhar (La Gigogne des tontines, mars), Dieudonné Niangouna (19 au 20 avril), et les toujours surprenants Qui Vive !, les ateliers, les séminaires… Une saison pleine de valeur.

ANNA ZISMAN
Septembre 2021

Théâtre des 13 Vents, Domaine de Grammont, Montpellier
04 67 99 25 00 13vents.fr

Photographie : Le grand inquisiteur © Simon Gosselin