La Friche de 2013

Production Friche !

La Friche de 2013 - Zibeline

Fabrique artistique au sein d’un espace public, la Friche sera ouverte 365 jours durant l’année capitale. Une carte Friche va offrir tarifs réduits et gratuité pour certaines manifestations. Un week-end par mois Made in Friche proposera au public de rencontrer plus directement les artistes : auteurs avec la Marelle, musiciens de presque tous les bords, graphistes, radio mobile avec la Grenouille, pratique numérique avec le Transistor… La salle des machines, nouvelle librairie, ouvre ses portes au bas de la Tour (voir p8), et le Pôle théâtre et ses deux salles seront inaugurées en octobre, sous la direction artistique de Catherine Marnas avec une pièce de Copi.

Dans un souci constant de partage et de dialogue avec les publics, outre la Crèche, le Skate Park, les arts numériques, les jardins évolutifs… les grandes Carrioles, imaginées par des duos chef/artiste, proposeront de la cuisine de rue traditionnelle et inventive et une aire de jeux pour les enfants sera inaugurée en mai. On retrouvera les 48h chrono pour la fête du quartier en mai et pour faciliter la circulation avec le Centre Ville les tunnels Bénédit et National, relookés par Frédéric Clavère, Philippe Mouillon et Maryvonne Arnaud, seront inaugurés fin mars !

Bref, conformément à l’esprit qui l’a toujours animée, la Friche en 2013 restera une ruche… effervescente ! Un peu d’histoire ? La Manufacture des tabacs avait fermé ses portes en 1990. Dès 1995 Jean Nouvel définissait les bases d’un Projet Culturel pour un Projet Urbain ; de 2001 à 2012 l’agence ARM de Matthieu Poitevin, fils de Christian dit Julien Blaine, effectue d’immenses travaux, qui font de la Friche une structure en perpétuelle évolution. Marc Bollet, président depuis 2010, souligne le triple projet actuel : construire, rénover et développer les activités culturelles. Pour cela une SCIC assure la gestion sous forme coopérative, expérience originale et unique : les 70 résidents ou frichistes sont désormais associés.

De son côté Alain Arnaudet, directeur de la Friche et successeur de Philippe Foulquié, a le souci d’assurer la pérennité de la structure au-delà de 2013, avec des projets rayonnants et le développement du mécénat. Mais pour que la ruche transforme son effervescence en miel durable, il faut des moyens de production… qui tardent encore à être accordés au-delà des projets 2013.

CHRIS BOURGUE
Janvier 2013

 


La Friche
41 rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 95
http://www.lafriche.org/