Journal Zibeline - bannière pub

Philo Kakou n°8

Philo Kakou 8

«Cacou » ; en provençal, celui qui se la pète, qui fait le fanfaron. En grec Kakou est le génitif de kakos, mauvais, laid. Donc Philo Kakou, la philosophie du mauvais !

On devait en venir au Street Art chez Platon ! Façon de parler. Platon n’aime pas l’art, alors imaginez celui de la rue ; il aurait fait une attaque. On disait dans les épisodes précédents que pour Platon ce monde que nous percevons devait être l’image de quelque chose. Notre monde ne peut avoir en lui même sa propre cause créatrice, ou matérielle. Mais pour la distinction de ces causes on verra ça avec le camarade Aristote !

Platon condamne l’Art, mais il invente le transcendantal : ce qui dépasse la réalité sensible : cette dernière ne peut avoir son sens en elle-même. On répète un peu ce qui avait été dit dans les épisodes précédents mais il y en a qui arrivent en cours de route !

Le transcendantal est le terme majeur de l’histoire de la philosophie : Platon ouvre un boulevard à Dieu ; un Dieu unique, exclusif qui ne peut être concurrencé.

Pour info l’antinome, l’opposé de transcendant, est immanent. Mais il faudra attendre Spinoza pour ça. Pour Platon il y a un monde des idées qui est la cause des choses que nous percevons. Dès lors Platon est-il un idéaliste ? Eh bien non ! L’idéaliste, au sens épistémologique du terme -et non moral- est celui pour qui n’existe que ce qui perçu par la conscience. Pour le réaliste, les choses existent indépendamment de nous. Malgré sa théorie des idées, Platon est donc un réaliste. On tenait en kakou à préciser ce quiproquo métaphysique !

Et le Street Art alors me direz vous ? Comme il n’y a pas encore de bombes de peinture au Ve siècle avant l’EC*, Platon se concentre sur le fameux lit de l’ouvrier dans sa République (livre X). Le peintre qui imite le lit de l’artisan fait illusion « pour les enfants et les ignorants » dit-il dans ce fabuleux dialogue entre Socrate et Glaucon, qui est vraiment pris pour un con : grand moment de kakou dont nous parlerons la semaine prochaine !

Régis Vlachos
Novembre 2018

* comme Jésus est un mythe nous préférons EC pour Ère Chrétienne