Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Jérôme Ruillier et Hugo Boris remportent le 14e Prix littéraire des lycéens et des apprentis en Paca

Lycéens à la barre !

Jérôme Ruillier et Hugo Boris remportent le 14e Prix littéraire des lycéens et des apprentis en Paca - Zibeline

26 lycées ont élu les deux lauréats du 14e Prix littéraire des lycéens et des apprentis de la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Du haut du Palais du Pharo les adolescents peuvent s’imaginer à la proue d’un immense voilier rentrant au port ou prenant le large… En ce jour de la remise du Prix, la journée est ensoleillée, pleine d’enthousiasme et d’émotion. Après une année de travail autour de 6 romans et de 6 BD d’auteurs contemporains vivants, avec lectures, ateliers, rencontres d’auteurs, visites de librairies et de bibliothèques, les jurés-lycéens de 26 lycées et centres d’apprentissage se sont réunis pour voter pour leurs candidats préférés. Notons également la participation des jeunes de la Maison d’arrêt de Luynes représentés par leur enseignant Jean Garcin et la plasticienne Marie Ducaté qui anime des ateliers en prison depuis 4 ans et évoque leur implication. La journée a commencé par la visite des expositions de travaux plastiques, projections de vidéos, planches de BD, scènes de théâtre, réalisés par les élèves autour des livres de la sélection de l’année. Occasions de découvertes, d’enthousiasme ou d’interrogations génératrices de création et d’enrichissement. Les auteurs présents mettent aussi la main à la pâte, se livrant à des dessins en direct, offrant une lecture ou une pièce de musique qui enthousiasment leur public.

C’est Michel Bissière, Vice-président de la commission rayonnement culturel, patrimoine et traditions de la Région, qui vient remettre les prix. Jérôme Ruillier est déclaré lauréat pour sa BD L’étrange qui met en scène un étranger immigré en butte à la méfiance, au racisme et à la solitude ; Hugo Boris obtient le prix du roman pour Police dans lequel on suit un trio de flics qui accompagnent un étranger indésirable à la frontière (lire la chronique de ces deux livres sur journalzibeline.fr). On peut être surpris du choix de ce choix pour des sujets graves, révélateur des préoccupations des adolescents, bien moins légers et insouciants que certains voudraient le croire : nos ados se sentent concernés par le monde autour d’eux.

Un concours d’écriture

Pour la première fois avait été proposé un concours d’écriture ouvert aux élèves des établissements participants. 53 manuscrits ont été envoyés, 5 retenus ; le choix définitif a été confié à Hugo Boris qui a lu un extrait de la nouvelle de Rose Vu Hong, élève de 1ère du Lycée international de Valbonne. Sur le thème proposé, La vie devant moi, Rose a livré un texte sur l’amitié qui mêle le souvenir au temps présent, Fragments d’aurore. Elle confie qu’elle écrit depuis le CM1, car elle aimait beaucoup lire et raconter des histoires. Avec le Prix George Sand-Jeune plume obtenu l’an dernier, un avenir prometteur semble se dessiner devant elle.

Dès le mois de septembre d’autres classes se mettront dans la course pour de nouvelles découvertes, des rencontres d’auteurs et de leurs œuvres.

CHRIS BOURGUE
Mai 2018

Ce prix, remis le 24 mai, ne pourrait pas exister sans l’implication des enseignants, libraires, documentalistes et le soutien des Académies Aix-Marseille et Nice, la DRAC la Région et sa Régie culturelle.

L’étrange Jérôme Ruillier
L’agrume, 20 €

Police Hugo Boris
Grasset, 17,50 €

Photo : Prix littéraire-c-Chris Bourgue