Il faut que les Variétés, cinéma qui appartient aux Marseillais peu gâtés en ce domaine, reste ouvert

Les Variétés en cessation

• 21 septembre 2016⇒23 septembre 2016 •
Il faut que les Variétés, cinéma qui appartient aux Marseillais peu gâtés en ce domaine, reste ouvert - Zibeline

Galeshka Moravioff, le gérant des cinémas Le César et Les Variétés s’est déclaré en cessation de paiement pour les deux cinémas devant le tribunal de commerce de Paris. Il a donc jusqu’au 5 octobre pour présenter un projet de redressement de la société Bastille-Saint-Antoine. Faute de quoi, ce sera la liquidation judiciaire.

En attendant le soutien continue. La salle était comble, une fois encore, le 21 septembre à l’appel de l’Association des Amis et Partenaires du cinéma Les Variétés, qui compte près de 500 membres. Des associations ont organisé des projections et versé la recette dans la caisse de solidarité aux salariés.

Vendredi 23 à 19 heures, deux réalisateurs, Régis Sauder et Luc Joulé proposent la projection de leurs films, Etre là et C’est quoi ce travail ? en soutien à l’équipe marseillaise.

Même si vous avez déjà vu ces deux superbes films, n’hésitez à venir les revoir et à manifester ainsi votre solidarité. Il faut que les Variétés, cinéma qui appartient aux Marseillais peu gâtés en ce domaine, reste ouvert, quelles que soient les décisions judiciaires prise à l’encontre de leur gérant peu scrupuleux.

ANNIE GAVA
Septembre 2016

Photo : A.G.


Cinéma Les Variétés
37 rue Vincent Scotto
13001 Marseille
facebook.com/Cinemalesvarietes