Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Les editos

Mais pour qui avons-nous voté ?

L'apprenti sorcier qui nous gouverne a fini le travail commencé par ses prédécesseurs, qui consiste à trahir le peuple puis à l'appeler à voter pour lui contre Le Pen. Depuis 2002 les campagnes électorales des prétendants au trône, suprême ou de province, s'acharnent à agiter éternellement l'épouvantail nationaliste. À crier « je suis le seul rempart contre l'extrême-droite ! ». Résultat elle monte, inexorablement. Le parti de la famille Le Pen est aujourd'hui le premier de France. La maltraitance du peuple par ceux qui, successivement, l'ont gouverné, conduit massivement vers le seul vote qui est présenté, par les médias et par le Président lui-même, comme une alternative au discours dominant et à la pensée [...]

Dans la nasse

La technique de répression des manifestations s'inspire des hauts faits de Margaret Thatcher du temps où elle dérégularisa les transports aérien et ferroviaire, brisa la grève des mineurs, laissa mourir Bobby Sands et imposa sa Poll Tax aux plus pauvres. Tout en dénigrant l'Europe et en commençant à pousser son peuple brisé vers un Brexit nationaliste. Qui pensait alors que 30 ans après la France suivrait son modèle, privatisant les aéroports, remettant en cause sa justice fiscale, inventant la garde à vue préventive et défonçant le crâne d'une jeune fille à terre ? La technique de la nasse est imparable : la police isole, au hasard, une partie des manifestants, l'entoure sans laisser [...]

Un pays riche peuplé de pauvres

Est-il besoin, une fois de plus, de brosser le paysage d'un pays dévasté ? Le film de Ruffin sur les gilets jaunes nous fait voyager au cœur de souffrances inédites et indécentes. Celles de ces jeunes hommes qui travaillent mais ne parviennent plus à se nourrir sans la pizza que leur patron leur offre une fois par semaine, ou qui n'osent plus sortir parce qu'ils ne peuvent pas se payer, une fois par semaine, une bière à partager avec leurs amis. Celles de cette jeune femme qui a vécu son enfance à traquer les promotions et à ressentir la faim pendant ses journées d'école, et qui aujourd'hui alimente ses enfants [...]

Il faut savoir demander pardon

Emmanuel Macron ne s'est pas rendu au Rwanda pour la commémoration des 25 ans du génocide. Un problème d'agenda chargé qui lui a fait décliner l'invitation du Président Paul Kagame à cette cérémonie de la Paix. Aucun chef d'État n'a répondu à l'invitation et seul Charles Michel, Premier Ministre Belge, est venu parler de « la part de responsabilité face à l'histoire » que « veut assumer » son pays. Mais si la Belgique est bien l'ancienne puissance coloniale dans cette région des grands lacs, le rôle de la France à la fin du dernier septennat de Mitterrand relève, quel que soit l'angle où l'on se place, de la complicité avec un gouvernement génocidaire. La [...]

J’ai des reproches à vous faire

Zibeline va bien. La formule hebdomadaire, que nous parvenons à éditer presque toutes les semaines, rencontre un succès que nous n'attendions pas. Les abonnés sont contents et l'expriment, la place grandissante des sujets de politique culturelle et les feuilletons littéraires leur plaisent, les ventes en kiosques marchent bien. Zibeline va bien. Le site de presse et nos réseaux sociaux ont gagné en visibilité et en visiteurs, les reportages vidéo et audio ont une cohorte de fans qui les attendent spécifiquement. Zibeline est devenu, en 12 ans, un lieu de dialogue entre les artistes, les opérateurs culturels et leur public, leurs financeurs. Nous recevons plus de 600 mails par jour nous demandant [...]