Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Irina Brook quitte le Centre Dramatique National de Nice. Explications

Irina Brook s’en va

Irina Brook quitte le Centre Dramatique National de Nice. Explications - Zibeline

La directrice quitte volontairement le Centre Dramatique National de Nice avant la fin de son mandat. Geste surprenant dans une position où l’on s’accroche habituellement à son poste. Explications

Zibeline : Quelles sont les raisons de votre départ ?

Irina Brook : Tout d’abord je précise que je ne m’en vais qu’à la fin de l’année, et que d’ici là la saison du théâtre de Nice est très chargée, ainsi que mon travail de création ! Ce départ repose sur des raisons très personnelles. Je suis arrivée à la fin d’une phase artistique, et je sens qu’il faut que je parte, pour moi, pour ma santé. Cela ne repose pas sur un drame particulier mais sur un désir de partir.

Vous avez des projets ailleurs ?

Oui des projets de compagnie, de création. Il est trop tôt pour en parler, il faut que les tutelles, et en particulier le Ministère qui vient de changer, prennent des décisions au sujet de cet avenir de ma compagnie. Mais je n’ai pas de grande annonce à faire, je ne pars pas à New York diriger un grand théâtre… J’ai seulement envie, besoin, d’un autre rythme. Je veux retrouver le plaisir de créer et ne pas continuer sur les rails où je me trouve… et où j’ai vécu de très belles années !

Est-ce que vous avez des déconvenues avec vos financements, des projets que vous n’avez pas pu réaliser et qui vous conduisent à cette décision ?

Oh non, je ne voudrais surtout pas que l’on croie cela. Je tiens à dire que depuis mon arrivée j’ai le soutien indéfectible des collectivités, en particulier de la Mairie de Nice. Un soutien financier, une totale liberté de création, et ce qui est plus rare encore un véritable intérêt…

Votre saison 2018 2019 fourmille pourtant de nouveaux projets, de jeunes compagnies, de temps forts installés auprès du public. Avez-vous l’impression d’avoir raté des choses ?

Oh non ! Non plus ! Je ne pars pas pour cela ! Je suis très fière du travail accompli ici, du public qui a changé, s’est fait plus jeune, plus populaire aussi. On a ouvert les portes aux artistes et au spectateurs, on a mis en place de très belles choses. On fera plus tard le bilan du théâtre, au moment de mon départ, et je vous parlerai de mes projets. Mais ce n’est pas cela qui m’amène à partir : j’en suis à un moment, personnel, où la vie doit être privilégiée. Comme artiste, mais aussi comme personne, j’ai besoin de partir.

Entretien réalisé par AGNÈS FRESCHEL
Octobre 2018

Photo : Irina Brook © Gaëlle Simon


Théâtre National de Nice
Promenade des Arts
06300 Nice
04 93 13 90 90
tnn.fr