Journal Zibeline - bannière pub

La Fiesta des Suds s'installe au J4

Fiesta des Suds, retour à la case J4

• 11 octobre 2018⇒17 octobre 2018 •
La Fiesta des Suds s'installe au J4 - Zibeline

Cerné de chantiers, le Dock des Suds n’accueillera pas la 27e cuvée de sa Fiesta qui s’installe au J4. « Le nomadisme fait partie de l’ADN de la Fiesta des Suds. C’est dans le changement que l’on peut trouver une nouvelle source d’inspiration », affirme Lucie Taurines, sa directrice depuis 2017, qui veut prendre ce déménagement « au positif ». C’est par la même occasion une édition en forme clin d’œil à l’histoire parfois mouvementée de la Fiesta. L’association Latinissimo s’est déjà posée sur ce petit bout de rade, le temps de deux éditions, avant de trouver son antre. C’était en 1994 et 1995. À l’époque, bien sûr, il n’y avait ni Mucem ni Villa Méditerranée mais un hangar, propriété du Port autonome. « C’est un des plus beaux lieux du territoire, à forte symbolique pour un festival de musiques du monde comme la Fiesta », poursuit la directrice nouvelle génération qui n’a connu que le Dock, imaginant déjà quelques temps forts en bord de Méditerranée comme les concerts de Camille, General Elektriks, Hyphen Hyphen, et pourquoi pas un moment de grâce avec la tornade angolaise Diron Animal.

La présence des femmes en question

L’arrivée d’une femme à la direction d’un grand événement comme la Fiesta des Suds a étonnamment des répercussions immédiates. Cette année, la programmation propose 40% d’artistes féminines. En même temps que l’action, le festival invite à la réflexion avec une rencontre intitulée « Regards croisés sur la place des femmes en musique. De l’inégalité vers l’équité ? ». L’écart entre hommes et femmes, autant en termes de présence que de salaires, est un problème qui n’épargne le secteur musical. Mais des choses bougent et les intervenants à cette table ronde tenteront de la démontrer. Parmi eux, Ivan Halen-Semria, directeur artistique du Worldwide, festival électro à Sète, qui s’est engagé à programmer 50% de femmes d’ici à 2022 ainsi que Florence Jeux, directrice générale et artistique des Francofolies de La Rochelle. D’une manière plus générale, le rapport 2018 de l’Observatoire de l’égalité entre femmes et hommes publié par le ministère de la culture est on ne peut plus clair. Les cent plus grandes entreprises culturelles sont, neuf fois sur dix, dirigées par un homme. Il apparaît également que le peu de femmes dirigeantes d’institutions labellisées de la création artistique sont souvent cantonnées aux structures à petit budget.

Rencontre le 12 octobre à 17h à l’auditorium du Mucem. Entrée libre.

LUDOVIC TOMAS
Octobre 2018

Au programme de la semaine :

11 octobre : Jeanne Added, Ibeyi, Massilia Sound System, Cumbia Chicharra, Rumpus…

12 octobre : Oumou Sangaré, Baloji, Camille, Diron Animal, Yuksek, Bloco Uniao du Sud…

13 octobre : Hyphen Hyphen, General Elektriks, Fakear, Girls in Hawaii, Mousu T e lei Jovents, Siska & Strings Quartet…

17 octobre : Fiesta des Minots (musique, danse, ateliers, expos pour les 6-12 ans)

04 91 99 00 00 dock-des-suds.org/fiesta2018

Photo : Hyphen Hyphen -c- Manu Fauque

Lire ici notre entretien avec Oumou Sangaré