Journal Zibeline - bannière pub

Face aux menaces de fermeture, amis et partenaires du cinéma Les Variétés s'associent

Etat d’urgence

• 9 juillet 2016 •
Face aux menaces de fermeture, amis et partenaires du cinéma Les Variétés s'associent - Zibeline

Plus d’une centaine de personnes se pressaient dès 20 h ce vendredi 9 juillet au 37, rue Vincent Scotto pour participer à l’avènement de l’association : Les Amis et Partenaires du cinéma Les Variétés, rassemblant usagers et amoureux de ce lieu unique, stratégique et porteur d’une certaine idée de la culture et du  cinéma, ainsi que les représentants d’associations et de festivals qui s’y retrouvent régulièrement.

But de la soirée: recueillir des adhésions, acter les candidatures pour la constitution du conseil d’administration, mobiliser les énergies pour essayer de défendre et de sauver une structure sur laquelle plusieurs épées de Damoclès sont suspendues !

On connaît les difficultés financières du «patron» Galeshka Moravioff, et la façon dont il traite employés et distributeurs. Les réactions se sont multipliées : en janvier, grève du personnel des Variétés face aux retards récurrents du paiement des salaires, recours aux prud’hommes, en mai, occupation des lieux à l’initiative du producteur Primitivi et du distributeur 360° et même plus parce que la société Ciné-Métro-Art de M. Moravioff refusait de régler la part de billetterie qui leur revenait pour le film de Nicolas Burlaud La fête est finie. La dette auprès de la Ville de Marseille, propriétaire des murs, ne cesse de croître, les contentieux de s’alourdir, certains distributeurs échaudés ne confient plus leurs films au cinéma entraînant une perte de recettes qui aggrave la situation. Un cercle infernal !  Les salles du Groupe ont fermé les unes après les autres : celle de Lyon en 2009, le Melville à Rouen en 2014, Le St Lazare Pasquier en janvier 2016 et, il y a deux jours, le dernier bastion parisien : Cinema La Bastille! Autant dire qu’il y a urgence pour que les institutions prennent des positions claires sur le dossier et que tous ceux qui tiennent à ce cinéma unissent leurs forces et leur parlent d’une seule voix. Projet initié par le Collectif Hors Cadre et né des réflexions menées lors de la réunion Pensons le matin du 28 mai, l’association Les amis et partenaires de Variétés se devra d’être une force de proposition.

Car défendre Les Variétés, ce n’est pas seulement défendre un lieu de diffusion, c’est aussi défendre une conception de la culture, du cinéma, et de la politique de la Ville !

Une conception fondée sur le partage, l’échange. Le cinéma, ont rappelé Luc Joulé  et Florence Pazzottu , n’est pas un «tuyau» et le film ne clôture pas mais initie. Les événements organisés par l’équipe des Variétés menée par l’héroïque duo féminin Linda Mekboul et Anne Jeannes, rencontres avec les réalisateurs, expositions, promotion du travail des cinéastes de la Région, projection des films fragiles qui ne trouvent guère d’écran ailleurs, accueil des festivals, partenariat avec les structures d’éducation par l’image, répondent à cette idée-là !

De par sa position stratégique dans un centre ville paupérisé sur lequel semble-t-il «il y aurait de grands projets», Les Variétés  représentent un enjeu. Que faire de cette Canebière mondialement connue et si décevante aux regards des touristes ? Un nouveau Broadway, dans un fantasme un peu passéiste et si peu accordé à la réalité marseillaise ?

La disparition de ce cinéma précieux, agora culturelle au cœur de la Ville, loin des paillettes d’une culture-pop corn serait une réelle perte pour Marseille !

Dans cet espace où tant de fois, à travers fictions et documentaires, on a parlé de la lutte des David contre tous les Goliath du monde, l’émotion faisait trembler  les discours. La soirée s’est poursuivie par une collation et un concert offert par le duo Catherine Vincent : une «fête» de naissance où affleurait l’angoisse de l’avenir.

L’association Les Amis et Partenaires des Variétés donne rendez-vous en septembre à tous ses adhérents et à tous ceux qui veulent la rejoindre. Il y a  du pain sur la planche !

Pour prendre contact  et /ou adhérer : altra.voce@free.fr

ELISE PADOVANI

Juillet 2016

Photo : ANNIE GAVA


Cinéma Les Variétés
37 rue Vincent Scotto
13001 Marseille
facebook.com/Cinemalesvarietes