Journées du Patrimoine au Frioul

En chantier, Caroline !

Journées du Patrimoine au Frioul - Zibeline

En ce dimanche ensoleillé, les navettes déversent au Frioul des centaines de passagers qui se dirigent vers les calanques et les plages… Quelques petits groupes prennent le chemin qui mène à l’Hôpital Caroline, au nord de l’île Ratonneau, un chantier exceptionnellement ouvert pour les Journées du Patrimoine.

Une cinquantaine de personnes vont suivre le trajet des «quarantenaires» guidés par l’historienne d’art, Hélène Daret, ses explications érudites, claires, précises sur l’histoire de la médecine et de ce lieu. Construit en 1828 par Michel Robert Penchaud, en remplacement du Lazaret d’ Arenc, ce premier hôpital pavillonnaire en France était destiné aux marins en quarantaine, les ports de Marseille faisant face à une épidémie de fièvre jaune. Le lieu est idéal : éloigné de la population saine, exposé au vent, bénéficiant de la proximité de l’eau salée, facile à surveiller et à garder. Il a peu servi pour la fièvre jaune (l’épidémie a cessé) et a été récupéré par l’armée qui l’a utilisé pour isoler les militaires au moment des guerres coloniales.

Bombardé en 1944 par le Alliés, il est totalement en ruines.

Il a été racheté par la Ville en1976 et depuis 2007, en partenariat avec l’association Acta Vista, spécialisée dans les chantiers d’insertion professionnelle pour les métiers du patrimoine, d’importants travaux ont été entrepris. Malgré le travail, dans des conditions spartiates, des 58 salariés en insertion, des 9 salariés permanents, et le budget de réhabilitation pour MP2013, la perspective culturelle du lieu semble assez floue…

Espérons que ce lieu magique ait un budget de fonctionnement permettant d’accueillir des artistes en résidence et  manifestations de qualité !

ANNIE GAVA

Octobre 2012