Zibeline change !

Journal Zibeline actualit� culturelle

Vous avez en main notre dernier numéro gratuit. Le 23 janvier vous trouverez dans les kiosques et maisons de la presse, associée à la Marseillaise, notre nouvelle formule, payante mais pas chère. Parce que nous jugeons qu’il est plus urgent que jamais de mettre à votre disposition l’information et l’analyse culturelles, nous avons décidé d’un prix de vente de 2 euros, avec ou sans la Marseillaise, et baissé nos tarifs d’abonnement. Vous pourrez désormais recevoir chez vous Zibeline, avec la Marseillaise du jour, pour 30 euros annuels.

Vous trouverez aussi Zibeline en librairies, et dans les lieux qui voudront continuer à mettre le journal à la disposition du public, et s’abonneront à cet effet. Vous pourrez aussi, gratuitement, continuer à nous lire sur notre site de presse, qui évolue pour une navigation plus agréable, et écouter notre web radio.

Pourquoi un journal payant ? Nous ne pouvions continuer à produire chaque mois un magazine de qualité, à nous déplacer sur tout le territoire régional, à distribuer dans nos 700 points de livraison, à ouvrir notre ligne éditoriale, à faire vivre une web radio et un site de presse avec nos seules recettes publicitaires. Nous voulions, pour vous, faire un journal plus beau, d’une meilleure qualité matérielle, plus aéré mais toujours aussi intense. Et nous voulions continuer à pouvoir partir en reportage, à Vintimille ou à la COP21, afin de vous offrir des articles sur les sujets de société qui vous intéressent.

Nous avons, pour opérer ce virage, reçu une aide financière de la Région, et entamé une association avec la Marseillaise, qui nous permet des économies d’échelle, et de mettre en œuvre une aventure commune.

Nous espérons que vous, lecteurs, nous suivrez dans cette voie. Que vous irez le 23 janvier nous acheter en kiosques, que vous vous abonnerez (le bulletin d’adhésion est à la fin du journal et sur cette page). Que nous retrouverons rapidement un tirage de 32 000 exemplaires, qui est le nôtre actuellement, pour que les artistes, les opérateurs culturels, puissent compter sur nous dans une société qui a plus que jamais besoin d’eux, et d’une presse libre et indépendante.

Et, pour construire demain dans la joie, nous inviterons tous les lecteurs et partenaires de Zibeline à une grande fête ! Le 23 janvier, prenez date… et munissez-vous de votre numéro 92 !

LA RÉDACTION
Décembre 2015