L’été de la sidération

Journal Zibeline actualit culturelle

La chaleur cogne, l’impuissance aussi. Le gouvernement élu sur un programme socialiste fait passer la loi Macron à coups de 49.3 ; enterre le droit du travail et les déchets nucléaires ; reste sourd à la démocratie qui s’exprime en Grèce, et à la sidération qui s’installe dans ses propres rangs ; asphyxie les communes et les collectivités territoriales en baissant leurs dotations tout en augmentant leur missions ; ne comprend pas que sa stratégie d’appauvrissement du peuple est immorale, inefficace économiquement et politiquement contreproductive ; impose des contrôles de police aux frontières alors que des millions d’hommes et de femmes fuient les exactions et la mort.

Pendant ce temps, sous la chaleur qui cogne, les festivals survivants battent leur plein, les expos d’été déploient les images du monde, nous apportant plus que jamais consolation, empathie, divertissement aussi, et réflexion. Sans doute les chemins pour construire un monde meilleur pourront naître de cette effervescence persistante, pour peu qu’elle ne se laisse pas happer par un pseudo pragmatisme qui l’engage vers les voies de la rentabilité, et participe à cliver «les» publics.

Zibeline aussi, pour continuer à exister, à résister, se transforme. Enrichit sa ligne éditoriale à des sujets politiques, sociaux, environnementaux qui nous concernent, de plus en plus nombreux sur notre site et notre web-radio. S’associe à La Marseillaise, progressivement, pour une diffusion commune, parce que, comme le dit leur rédaction, nous partageons «des valeurs humanistes et progressistes». Qui sont sans doute aussi les vôtres, et qu’il s’agit de remettre au cœur, culturel et politique, de nos vies.

AGNÈS FRESCHEL
Juillet 2015

Zibeline s’écoute aussi : https://www.journalzibeline.fr//zibeline-web-radio/