Du rififi à la Buzine

 - Zibeline

Que se passe-t-il au Château de ma mère ? Les dissensions entre Daniel Armogathe, directeur de la cinémathèque, et Serge Necker, qui s’était vu confier la direction du Château de la Buzine, étaient palpables dès l’ouverture du lieu, opérée en grande pompe en présence de monsieur le Ministre et de monsieur le Sénateur Maire (voir Zib 46). Mais voilà que ce 30 août Serge Necker s’est vu signifier son licenciement par Daniel Armogathe, alors qu’un mois auparavant il exposait ses projets pour 2013… Apparemment, il ne sera pas le seul de l’équipe à partir. La personne en charge de la programmation ne reprendra pas ses fonctions à l’issue de ses congés, fin septembre. Difficile pour l’heure de savoir ce qu’il s’est passé. Et d’autant plus difficile d’annoncer une programmation…

Le Château de la Buzine, très beau lieu mais éloigné de tout, est-il un bon choix pour une Maison du cinéma à la programmation régulière ? La Délégation de Service Public, recette habituelle des lieux que l’on construit sans pouvoir en financer le fonctionnement, n’est-il pas, déjà, un aveu d’impuissance ? Entre le Mémorial de la Marseillaise qui peine à trouver son public, le Silo qui programme plus qu’hasardeusement, et la Buzine qui accumule les flops la Ville de Marseille semble cultiver l’art de s’équiper à grands frais, puis de laisser le fonctionnement à vau-l’eau…

AGNÈS FRESCHEL
Septembre 2012

Château de la Buzine
56 Traverse de la Buzine
13011 Marseille
04 91 45 27 60
http://labuzine.com/