Vu par Zibeline

Wynton Marsalis, une légende au GTP

Wynton Marsalis, le jazz à la racine

Wynton Marsalis, une légende au GTP - Zibeline

Au milieu de son Big Band de 15 musiciens, Wynton Marsalis passerait presque inaperçu. Assis au dernier des trois rangs sur lesquels s’étage l’ensemble orchestral, le trompettiste fait d’abord entendre sa voix. Petit laïus de présentation, remerciements d’usage, Marsalis, loin de l’engoncement auquel semblait devoir le consigner son veston et sa cravate bien serrée, apparaît croulant de décontraction.

Reconnu comme l’un des plus grands trompettistes de son temps, aussi à l’aise dans le classique que dans le jazz, directeur général et artistique du Jazz at Lincoln Center de New York, récompensé en 1997 du très prestigieux Prix Pulitzer de la musique pour l’un de ses 70 albums studio, il est vrai qu’à 56 ans Wynton Marsalis n’a plus grand chose à prouver.

Chacune de ses interventions solo prend les allures d’une escapade, virtuose et si maîtrisée qu’elle parait, en forme de paradoxe, libérée de tout encombrement technique. Tout l’art se retrouve ainsi concentré vers la sensibilité et la sincérité de l’interprétation, à telle enseigne que la complexité labyrinthique de la partition jouée sonne à l’oreille comme les pas légers d’une promenade sur un chemin clair. Performance exceptionnelle élevée ce soir-là au GTP au rang de règle, tant à l’égard des solos successifs de chaque instrumentiste que des parties exécutées de concert avec une alchimie absolue, proche de celle des meilleurs quartets. Une quête primordiale de pureté dans le style revendiquée par Marsalis lui-même, quitte à faire fi de l’air du temps : « La popularité n’est pas ce qui importe. Ce qui compte c’est la qualité de ce que nous faisons. »

Et pourtant, au terme du concert, c’est bien une salle unanimement enthousiaste qui rappelle le Big Band. Wynton Marsalis entame alors seul La Vie en Rose, en guise de dernier hommage à son public, ravi. Ce soir assurément, il est entré dans son cœur une part de bonheur, dont il connaît la cause. 

LOUIS GIANNOTTI
Mars 2018

Wynton Marsalis & Jazz at Lincoln Center Orchestra s’est produit le 12 février au Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence

Photographie : Marsalis @ Frank Stewart


Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net