L'école d'acteurs de Cannes et Marseille prépare ses élèves au numérique

Work in progressVu par Zibeline

L'école d'acteurs de Cannes et Marseille prépare ses élèves au numérique - Zibeline

Les élèves de l’ERACM préparent un spectacle empreint de réalité virtuelle.

Il pleut à verse sur la Friche, ce 25 novembre. Mais, bien au chaud dans les locaux de l’Institut Méditerranéen des Métiers du Spectacle, les étudiants de l’école d’acteurs de Cannes et Marseille y sont insensibles. Depuis la régie, on peut les observer travailler sur un projet transmédia destiné à voir le jour en 2023. #TONTL (To like or not to like), comme son nom l’indique, est centré sur les réseaux sociaux. Ces jeunes tout juste sortis de l’adolescence observent la façon dont les usagers du numérique se servent des écrans comme support de projection, mais aussi comme une protection face aux risques des rencontres « IRL » (in real life : dans la vraie vie). Dirigés par la metteure en scène Émilie Anna Maillet, prise après prise, ils incarnent un groupe d’ados perdus entre les mondes virtuels et réels, la façade enjolivée qu’ils affichent sur Instagram contrastant avec les difficultés éprouvées dans leur for intérieur. C’est d’ailleurs sur ce réseau social populaire qu’Anaïs, Solal, Mathis, Isham, Gabriel, Jules-Elie, Yanis, Marilou, Lina, Alma, Joséphine, Victor, Enzo et Safia, leurs personnages, vont prendre vie. Courant 2022, les spectateurs seront conviés à les suivre via leurs téléphones portables, avant de pouvoir assister au spectacle, doublé d’une installation, Crari or not Crari, comprenant vidéos, performances et… QCM littéraire.

Pour l’heure, au côté des étudiants de la promotion 2019-2022, plusieurs techniciens apportent leur savoir-faire : il leur faut savoir manier les casques de réalité virtuelle, filmer, enregistrer les prises pour obtenir un son de qualité professionnelle. Olivier Quéro, chargé de production de l’ERACM, explique que l’école veut « familiariser ses élèves aux outils numériques, que les jeunes comédiens seront de plus en plus amenés à utiliser ». L’avantage du dispositif, selon lui, est aussi de toucher la jeunesse là où elle est, sur les réseaux sociaux, pour l’inviter au théâtre.

GAËLLE CLOAREC
Décembre 2021

Photo : Vue du studio de tournage depuis la régie -c- G.C.

Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes et Marseille
IMMS
41 rue Jobin
13004 Marseille
04 95 04 95 78
eracm.fr