Wire, au fil du punk

 - Zibeline

Entre déferlante punk brute de décoffrage des origines et rythmiques atmosphériques fouillées des derniers opus, cette Black Session des infatigables britanniques de Wire offre la palette idéale à la redécouverte d’un groupe louvoyant sur la vague post-punk dont il est un des fondateurs. Enregistré en 2011 sur France Inter lors d’une des dernières émissions de Bernard Lenoir, cet album permet de franchir d’un bond l’espace-temps revisité par les membres du groupe, du Pink flag de 1977 au Moreover du dernier album Red Barked Tree de 2011. Univers profond, secoué de spasmes de cold wave, teinté des touches expérimentales qui ont fait la longévité de ce groupe, la patte des Wire se reconnait, se goûte, se savoure. Ils réapparaissent en pointillés au fil des ans, et cet album prouve à la fois leur maîtrise du live et leur capacité à faire évoluer un genre qu’on aurait pu croire cantonné aux tréfonds des années 70. Punk is not dead, for sure !

PASCALE FRANCHI

Avril 2012

 

Black Session

Wire

Pink Flag, 12 €