Un festival vrombissant au Musée d'Art de Toulon, du 4 au 6 novembre

VRRRR c’est parti !Vu par Zibeline

Un festival vrombissant au Musée d'Art de Toulon, du 4 au 6 novembre - Zibeline

Au Musée d’art de Toulon, depuis quatre ans, le vrombissant festival VRRRR succède au festival Constellations, histoire de ne pas faire retomber la fébrilité créatrice ! La preuve les 4, 5 et 6 novembre prochains quand les plasticiens, performeurs, musiciens et public entreront en fusion.

Jamais les liens entre la musique et le dessin n’auront été si forts que dans cette cinquième édition prompte aux expériences hybrides, aux performances et aux concerts improvisés. L’idée originelle et originale étant d’inviter le public à flirter avec les artistes, à les regarder évoluer en direct, à dialoguer librement. Une règle du jeu admise par la vingtaine d’artistes européens présents qui installeront leurs tréteaux, dérouleront feuilles de papier et bâches, dessineront à même les murs, déballeront sonos et micros. Car le festival VRRRR aime plus que tout quand ils « chavirent, contraignent les écritures, qu’elles soient graphiques, sonores, dansées ou transcrites par le biais de la parole ».

pierre-belouin-dateil-installation-_lhomme-orchestre_-v-2-exotica-1960s-orchestra-2005

Le pari semble tenu avec un programme sans temps mort qui chouchoute les artistes de la scène toulonnaise. Tels la chanteuse pluri-instrumentiste Virginie Barral en concert-performance funky ; le concepteur de la structure Optical Sound, Pierre Belouïn, avec une nouvelle installation hors norme ; le directeur et fondateur de Massive et de Wyn & M Records, Matthieu Basset, en chef d’orchestre d’une hot-soirée assurément techno-house-électro. Ou encore Jean-Loup Faurat et Benoît Bottex réunis exceptionnellement, Damien LC en tourne-disque vivant, Asmaa Betit accompagnée par le duo Bison Bison pour une mise en scène performative de sa série photographique « Dissimulation » qui s’annonce troublante… Venus de Marseille en voisins, Jean-Marc Montera, fan du « blues cosmique » du toulonnais Nico Morcillo, Pôm Bouvier-b et son nouveau projet musical Sis_Mic, Fa Cesario, ou l’artiste polymorphe Pina Wood qui relèvera le challenge d’écrire un livre par jour. Le champ du dessin sera abondamment représenté par Alexander Schellow (Berlin), Gérald Panighi, Claude Valenti, Armelle Trouxe et Les Soupeurs populaires (Nice), Jérôme Souillot (Toulouse),  Justine Guerville (Lille), Bettina Fung (Londres) et d’autres encore qui surfent sur la vague performative du dessin contemporain.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Octobre 2016

4, 5 et 6 novembre au Musée d’art de Toulon
06 22 73 45 07 / 06 86 47 75 93
manoeuvrrrr.fr

Photographies : Bettina Fung, détail – Drawing at the DogHouse, 4 heures de dessin-performance avec craie sur papier à DogHouse Jam, Londres, 2015

Pierre Belouïn, détail – Installation  L’homme orchestre_ (V.2, Exotica 1960s Orchestra), 2005