Vu par Zibeline

Le Mariage de Figaro monté par Agnès Régolo dans une démarche en accord avec l'esprit du texte

Vous vous êtes donné la peine de naître…

• 25 septembre 2014⇒27 septembre 2014 •
Le Mariage de Figaro monté par Agnès Régolo dans une démarche en accord avec l'esprit du texte - Zibeline

… et rien de plus. D’ailleurs homme assez ordinaire, tandis que moi… Toute la force révolutionnaire du Mariage de Figaro tient dans les quelques mots de ce monologue. L’attaque frontale des privilèges, des inégalités de naissance, est sidérante pour une œuvre pré-révolutionnaire, de même que les couplets féministes de Marceline ou la remise en cause des charges judiciaires (on n’en est pas sortis !). Sans parler de l’arbitraire de la justice et de l’intrigue politique ! Cette fin du XVIIIe siècle nous parle aussi parce qu’elle fait l’apologie du mérite, et de la liberté du désir. Agnès Régolo a eu l’intelligence d’en proposer une mise en scène discrète, au service de la lisibilité de l’oeuvre, dont l’actualité éclate sans qu’elle ait recours à des artifices contemporanéisants. Et sans qu’elle cherche non plus à jouer l’authenticité ni la reconstitution. Son décor simple, modulable, transforme la chambre des valets en appartement de la comtesse puis en jardins du château, avec un fauteuil, des praticables, des projections en fond de scène qui indiquent sans ostentation que l’on passe d’un espace à l’autre.
Sa direction d’acteurs est fondée sur le même métier et en dehors de la gouaille de Suzanne parfois un peu lassante, les personnages sont incarnés sans effets de manche : crédibles, drôles quand il le faut, posés ou rapides quand le texte accélère… tout est juste ! Guillaume Clausse parvient à endosser le rôle énorme de Figaro, la comtesse est délicieuse à souhait, Almaviva oiseux sans caricature, et Chérubin, volontairement trop vieux pour le rôle, entretient ainsi l’ambiguïté de ce garçon que les femmes cajolent dans leur gynécée. Les comédiens passent d’ailleurs d’un rôle à l’autre avec aisance, ce qui permet à cette pièce monumentale de fonctionner avec un effectif light ! On aurait peut-être aimé par moments être un peu plus emporté par ces élans que les acteurs de génie ou les trouvailles scénographiques ou dramaturgiques peuvent faire éprouver. Mais Le Mariage de Figaro est là dans toute sa force, à portée de tous, spectateurs qui comprennent le texte, programmateurs qui peuvent compter sur un classique à peu de frais : visiblement l’argent de la production n’est pas passé dans les costumes et les décors, mais dans les cachets de comédiens qui ne sont pas des stars, et qui vivent et travaillent ici. Démarche finalement très en accord avec l’esprit du texte, et sa remise en cause des privilèges et préventions…

AGNES FRESCHEL
Octobre 2014

Le Mariage de Figaro a été créé au Jeu de Paume, Aix , du 25 au 27 septembre

À venir
le 16 octobre
Théâtre de la Colonne, Miramas

le 7 novembre
Le Sémaphore, Port-de-Bouc

le 13 novembre
Théâtres en Dracénie, Draguignan

Photo : Le Mariage de Figaro © Raphael Arnaud


Théâtre de la Colonne
Avenue Marcel Paul
13140 Miramas
04 90 50 05 26
http://www.scenesetcines.fr/


Théâtre du jeu de Paume
17, 21 rue de l’Opéra
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/


Théâtre le Sémaphore
Centre Culturel
rue Turenne
13110 Port-de-Bouc
04 42 06 39 09
www.theatre-semaphore


Théâtres en Dracénie
Boulevard Georges Clémenceau
83300 Draguignan
04 94 50 59 59
www.theatresendracenie.com