Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

La Trilogie 1970-1974 de Ralph Gibson exposée au Pavillon Populaire de Montpellier

Volubilité muette, images loquaces

• 18 octobre 2017⇒8 janvier 2018 •
Vérifier les jours off sur la période
La Trilogie 1970-1974 de Ralph Gibson exposée au Pavillon Populaire de Montpellier - Zibeline

On se promène dans l’exposition comme dans un livre géant, déplié doubles pages par doubles pages, à parcourir dans l’ordre ou en feuilletant au gré du regard et des images qui nous appellent.

Gilles Mora clôture son cycle consacré à la photographie américaine avec une première : le directeur artistique du Pavillon populaire (Montpellier) reconstitue l’intégrale des trois livres édités entre 1970 et 1974 par Ralph Gibson. Après plusieurs années d’imprégnation intellectuelle et sensible, tant dans les sphères underground du New York de l’Hôtel Chelsea que dans la lecture de Robbe-Grillet et Merleau-Ponty, désireux de s’éloigner du travail documentaire ou commercial auquel il se destinait, le photographe invente une nouvelle façon de restituer les images. Dans trois livres pour lesquels il fondera sa propre maison d’édition (faute de trouver un éditeur prêt à le suivre), il organise ses prises de vue sans texte ni même légende, et entraine le lecteur/regardeur dans une histoire sans paroles où significations et récits s’entrelacent entre rêves, subtiles références rhétoriques, érotisme explicite.

The somnanbulist (1970), Déjà-vu (1973) et Days at sea (1974), ensemble en noir et blanc puissant, aux magnifiques tirages contrastés, invitent à un voyage silencieux qui laisse la possibilité aux murmures des consciences et des souvenances d’affleurer sous le regard. Le songe prend le temps de s’installer dans chacun des cadres, où le temps semble arrêté, même lorsque passent des nuages. On extrapole, on imagine, on réfléchit : on anime les visions de Gibson d’une pensée sans cesse renouvelée, chaque fois que des yeux – il faudrait dire : une mémoire, une actualité, une histoire individuelle- s’arrêtent dessus. La juxtaposition des sujets joue avec les sens : beaucoup de métaphores (feu d’une passion lue sur un visage, incendie d’un salon de beauté sur la page voisine), de contraires, de ruptures, de rappels. Une multitude de pistes à suivre pour mieux bifurquer vers nos propres chemins dérobés, que Gibson nous encourage à défricher.

ANNA ZISMAN
Octobre 2017

Réédition en un volume de la Trilogie, avec un texte introductif de Gilles Mora, Hazan, 35 €

Ralph Gibson. La Trilogie, 1970-1974
jusqu’au 7 janvier 2018, entrée libre
Pavillon Populaire, Montpellier
04 67 66 13 46 montpellier.fr

Photo : The somnambulist, 1970 © Ralph Gibson Lustrum Press Inc


Pavillon Populaire
Esplanade Charles de Gaulle
34000 Montpellier
04 67 66 13 46
montpellier.fr/506-les-expos-du-pavillon-populaire.htm