Embrasser le chahut un nouvel opus de La Lue en prise avec le réel

Vive la chanson à texte !Vu par Zibeline

 Embrasser le chahut un nouvel opus de La Lue en prise avec le réel - Zibeline

Le quatrième CD de La Lue, Embrasser le chahut, se délecte de mots et de musiques, trouvant un délicieux accord entre eux. Ton de la chanson réaliste pour Les jambes de Jules, ivresse avec Le nom des oiseaux, les termes précis qui baptisent leurs chants entre un accordéon complice, quelques trilles et l’envie d’évasion, « la tête au-dessus des nuages », manifeste féministe scandé par La voie de l’égalité où chacun est invité à « (prendre sa place) /Côte à côte ou face à face/ (à parler en son nom) / et le monde sera moins con » sur des rythmes où vibrent les voix des chants des Indiens d’Amérique du Nord… L’amour d’un univers harmonieux se dessine avec la tendresse du regard de La femme qui m’a mise au monde ou les jeux dans Le magasin du padre qui est en perdition. Plus que prémonitoire, Gasoil est un réquisitoire écolo d’une superbe actualité et joue entre les points de vue, on râle sur le prix mais quel est-il réellement lorsque les guerres fleurissent dans les pays producteurs de carburant ? « Chez nous, on roule au pétrole/on s’en fout d’où il vient/ Tant qu’on peut faire le plein/ Chez nous, on appuie sur le pistolet/ Mais on tue pas les gens/ On met juste du carburant »… L’épaisseur d’une humanité sensible ourle ainsi les douze titres de l’album. La richesse des orchestrations, la fluidité des mélodies de Ludivine Faivre, de Jean-Michel Trimaille et Dominique Hunziker, l’intelligence des textes qui savent créer des mondes en quelques coups de plume accordent un charme fou à cet opus ciselé qui nous invite à « prendre le temps de vivre ».

MARYVONNE COLOMBANI
Mars 2022

Embrasser le chahut, La Lue, édition Odeva Publishing