Carlos Cruz-Diez exposé à la Fondation Vasarely d'Aix-en-Provence jusqu'au 10 septembre

VibrationsVu par Zibeline

• 28 juin 2014⇒10 septembre 2014 •
Carlos Cruz-Diez exposé à la Fondation Vasarely d'Aix-en-Provence jusqu'au 10 septembre - Zibeline

Un des papes de l’Op Art dans le temple aixois de l’art cinétique : Carlos Cruz-Diez. Une exposition qu’on aurait appréciée plus dense. Mais la Fondation Vasarely en rénovation poursuit sa résurrection.

Dans la querelle historique du dessin et de la couleur, cette dernière, cherchant son autonomie, trouve à la mi-temps du siècle dernier un de ses points d’orgue avec l’art cinétique et l’Op Art. Face aux usages conventionnels de la couleur, nombre de plasticiens dont Victor Vasarely ou  Carlos Cruz-Diez (né en 1933) proposent de nouvelles esthétiques en vue de s’émanciper des diktats dessin/forme/couleur et de l’image bidimensionnelle, de la narration ou l’anecdote pour s’intéresser aux effets perceptifs, aux mélanges optiques, aux jeux des couleurs complémentaires (jaune/violet, rouge/vert, bleu/orangé) et de vibrations dans des dispositifs visuels complexes, pour construire aussi des espaces ou des environnements immersifs incitant le visiteur à des expériences nouvelles, lui-même appelé à devenir un acteur nécessaire de l’œuvre. Il s’agit aussi de l’avènement d’une autre modernité qui semble aujourd’hui un peu daté. Ainsi les Chromosaturations ou les Douches d’Induction Chromatique qui apparaissent élémentaires à l’heure des environnements multimédia. Pourtant dès 1995, avec l’Expérience Chromatique Aléatoire Interactive, Carlos Cruz-Diez proposait déjà une application numérique interagissant avec certaines de ses œuvres. «J’ai créé une partition chromatique que l’on peut utiliser pour interpréter mon œuvre, comme un musicien ou un chef d’orchestre peut interpréter une composition musicale.» On aurait aimé en découvrir plus -plusieurs panneaux pédagogiques présentent des intégrations architecturales et urbanistiques- mais nous butons ici sur les limites de l’exposition itinérante présentée dans un bâtiment en cours de réhabilitation. Nonobstant, on se plaît à imaginer les potentialités pour le futur avec  des événements conçus spécifiquement pour cette institution, lorsque la rénovation de la fondation sera enfin parvenue à son terme.

CLAUDE LORIN
Juillet 2014

Cruz-Diez
Circonstance et ambiguïté de la couleur
jusqu’au 10 septembre
Fondation Vasarely, Aix-en-Provence

À lire
Carlos Cruz-Diez, Réflexion sur la couleur
1989, réed. 2013, Édition des Beaux Arts

Photo : Une des Chromosaturation montrée pour la première fois en 1969 à Paris/Carlos Cruz-Diez, Fondation Vasarely, 2014 © C. Lorin/Zibeline

Fondation Vasarely
1 avenue Marcel Pagnol
13090 Aix-en-Provence
04 42 20 01 09
http://www.fondationvasarely.org/