Le festival Nouveaux Horizons révèle de jeunes compositeurs à suivre de toute urgence

Vers l’avenirVu par Zibeline

Remaniement de dernière minute oblige, toutes les œuvres ont pu être jouées, mais pas exactement au sein des programmes prévus. Une belle adaptation aux temps nouveaux !  Quel programme ! L’affiche du concert du 16 octobre proposait aussi bien les créations de Benjamin Attahir et de Christian Mason que des pages célébrissimes de Schubert et Schumann. Loin de se jouer au détriment des jeunes compositeurs, le dispositif met au contraire en lumière des obsessions et accents communs. Lorsque le violon lyrique et chromatique de Renaud Capuçon se hisse [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous