Houria Aïchi en concert avec Saïd Nissia à l’Eolienne, à Marseille

Vent de l’Aurès sur l’EolienneVu par Zibeline

Houria Aïchi en concert avec Saïd Nissia à l’Eolienne, à Marseille - Zibeline

Après un spectacle et un disque consacrés aux grandes interprètes féminines de son pays, Houria Aïchi revient au fil rouge de sa carrière. Celle d’une grande chanteuse algérienne qui fait vivre la tradition musicale chaouïa de l’Aurès. Et c’est dans la plus simple des formules, accompagnée par le flûtiste Saïd Nissia, qu’elle l’a confirmé, sous les voûtes intimistes de l’Eolienne. Parfois le bendir vient appuyer les flûtes gasba, jawaq et nay de son vieux complice, à l’origine berger kabyle, qui fabrique lui-même ses instruments.

Une légèreté qui devient pourtant grave par la voix pure et habitée de Houria. Qu’elle s’exprime en arabe ou en berbère, ses chants d’amours populaires, ses poésies d’inspiration religieuse, ses histoires de valeureux cavaliers ou de femmes insoumises bouleversent. Il s’en dégage un sentiment de liberté, dans une vibrante invitation au plaisir, parfois à la danse.

On dit que c’est dans la cour de sa maison natale que cette enfant de Batna, dans les montagnes de l’Est algérien, aux portes du Sahara, est née au chant. On l’imagine alors très bien, aussi émue que chaleureuse que ce soir-là à l’Eolienne.

L’impatience de ce rendez-vous, et le soulagement qu’il a procuré, étaient palpables dans le public, deux semaines après les tueries de Paris et Saint-Denis.

Avant le récital, Bruno Allary, fondateur du lieu et de la compagnie Rassegna, trouva les mots justes pour affirmer que le monde avait besoin de mélanges, de fraternité, et que la musique était là pour l’en nourrir. Rien de surprenant donc lorsque, quelques jours avant le second tour des élections régionales, le 13 décembre, la même structure publiera un communiqué courageux affirmant son incompatibilité définitive avec la vision du Front national (à lire ici : https://www.facebook.com/mceproductions/).

THOMAS DALICANTE
Décembre 2015

Le concert d’Houria Aïchi avec Saïd Nissia a eu lieu le 27 novembre à l’Eolienne, à Marseille

Photo : Houria Aïchi -c- X-D.R