Les éditions Albiana publient quatre pièces de Noël Casale

Une tétralogie bastiaiseLu par Zibeline

Les éditions Albiana publient quatre pièces de Noël Casale - Zibeline

Comment définir une littérature corse ? Faut-il qu’elle s’écrive en corse ? Qu’elle aborde les réalités de l’ïle ? Le théâtre de Noël Casale peut, sans doute, répondre à sa manière à ces questions. Les éditions Albiana ont réuni en 2020 quatre pièces de cet auteur, écrites entre 1999 et 2009 et dont l’unité serait Bastia. Le premier volet de l’ensemble est Bastia en hiver, pièce dont le sujet est la recherche d’un jeune homme engagé dans la lutte nationaliste par sa sœur Clémence. Sur le mode naturaliste, les personnages incarnent la société insulaire aux prises avec son histoire plus ou moins récente de l’occupation italienne au dévoiement mafieux de l’idéal nationaliste. Le texte oscille entre français et corse. Dans la pièce suivante, Liberty Valance est mort, dont l’action se situe en 1995, trois personnages (un fils, sa mère et sa grand-mère) font entrer en résonnance leur voix, leur discours jusqu’à la discordance. Toujours entre deux langues : le cinéma raconté d’un western célèbre, les actualités diffusées à la télévision. La troisième pièce, Forza Bastia, construite en une journée (matin, après-midi et soir), nous plonge dans le monde du foot, le 26 avril 1978, à l’occasion d’un match entre l’équipe de Bastia et celle d’Eindhoven. N. Casale fait dialoguer des bastiais de divers horizons, pris dans le quotidien de leur vie qui parfois n’intéressent guère la lectrice du continent… On entend aussi de temps en temps Tino Rossi, son fils ou Jacques Tati. La rencontre commence sous la pluie. La quatrième pièce, Reprise d’un triomphe, se passe en été. Retour du personnage de Marc Aurèle (cf. Liberty Valance est mort) et de Dean Martin, John Wayne, de l’univers du cinéma américain. Il y est question de théâtre car la Corse est comique dit le personnage principal ; il est de retour dans sa ville natale, dans l’espoir de jouer au théâtre municipal. Que peut-il advenir à Kallisté ?

Théâtre corse, théâtre d’une terre, théâtre différent de celui du continent que l’on comprend ou que l’on regarde de loin ? Aux lecteurs ou aux spectateurs de décider.

MARIE DU CREST
Mars 2021

Gens de Bastia (théâtre) de Noël Casale
Éditions Albiana 16 €