Vu par Zibeline

Impressionnant récital de la basse française Nicolas Courjal  aux Chorégies d'Orange !

Leçon de chant !

• 1 août 2015 •
Impressionnant récital de la basse française Nicolas Courjal  aux Chorégies d'Orange !  - Zibeline

Nicolas Courjal est réclamé dans le monde entier, basse aux graves sombres, aux aigus brillants; il chante opéras, mélodies, Lieder avec autant de science et d’expression. Une première partie avec les sublimes mélodies d’Henri Duparc qui en a composé dix-sept seulement. Courjal captive aussitôt par sa ligne de chant : « Repose, Ô Phydilé » (Phydilé), sur la trame de la voix, d’une sensualité magique. Les Quatre chansons de Don Quichotte, composées par Jacques Ibert racontent les faits, les errances du héros de Cervantès : exceptionnelle interprétation de la Chanson de la mort, empreinte de tristesse : « Ne pleure pas Sancho », timbre qui part des entrailles, puis mi aigu pianissimo qui se perd dans l’espace et l’emplit. Une seconde partie plus lyrique, avec les airs de basse célèbres : Sarastro (La Flûte Enchantée de Mozart), graves sonores, posés avec délicatesse. Soliman (La Reine de Saba de Gounod), Philippe II (Don Carlos, version française de Verdi : « elle ne m’aime pas » avec la complicité du remarquable Antoine Palloc, pianiste, qui transcrit la partie d’introduction du violoncelle, avec le même legato expressif. Complice parfait durant tout le concert, il habite la partition. Grémine (Eugène Oneguin de Tchaïkovski), Basilio (Le Barbier de Séville de Rossini). Une incroyable palette de sons, une intelligence scénique rare, avec la même qualité vocale, du legato remarquable de Philippe II aux guirlandes presto de Basilio pour évoquer cette calomnie, petit vent  (la calunnia è un venticello…) qui grimpe et produit une explosion, comme un coup de canon (come un colpe di cannone). Les sons claquent, le chanteur prend l’espace, tout est juste vocalement, physiquement. Standing ovation. Un récital Impressionnant de beauté et d’intelligence !

YVES BERGÉ
Août 2015

Chorégies d’Orange
www.choregies.fr
Photo © Kris Picart